fbpx

Unité des Afro-Colombiens : La marche d’1 million d’homme pour les droits et la reconaissance

 

   

Le 20 mai 2016 , a eut lieu une marche afro-colombienne pour les droits et la visibilité qui se passe dans ces sept villes principales en Colombie.


Certains disent que la marche n’est pas la meilleure approche lorsque vous visez à trouver la justice et créer de la visibilité pour les personnes marginalisées de la génération hashtag ..


Beaucoup de gens ne réalisent pas que les Afro-Colombiens représentent 30% des 50 millions d’habitants de la Colombie, et 95% de ceux qui vivent dans les classes inférieures et nous avons besoin de plus que des hashtags : Nous avons besoin que notre peuple se manifeste.

 

 

La volonté étatique d’assimilation des Afro-colombien est une catastrophe


En Colombie, il y a eu une sorte d’amnésie forcée – une assimilation assistée qui exige des Afro-Colombiens non seulement d’oublier les atrocités du passé, mais de tourner les yeux sur leur situation actuelle. 15% des Afro-Colombiens vivent dans la pauvreté absolue et risquent de souffrir de la faim. En outre, il y a jusqu’à six mois, il y avait des émissions à la TV qui recouraient ouvertement à des blagues raciste avec des « black faces« (une représentation raciste des personnes d’ascendance africaine). Interrogé sur ce sujet, ils ont dit que le « black face » est une façon de dépeindre avec amour les Noirs: « il est pas raciste parce qu’il n’y a pas plus de racisme ici. »

 

 


Peu importe que la police traite les Noirs comme des criminels – semblables au sombre programme stop-and-frisk de New York, mais à une échelle nationale. Peu importe qu’ils ont redéfini le mot racisme afin que même si vous discutez le racisme, vous serez considéré comme raciste. Ce genre de excuses stoppent les conversations avant même qu’elles aient commencé. Alors, comment pouvons-nous résoudre ce problème? Nous avons parlé à Carlos Hinestroza, qui est l’un des leaders de cette lutte. Hinestroza et d’autres dirigeants afro-colombiens ont créé cette liste de demandes après avoir été inspiré par les Black Panthers de Oakland. En plus de soutien local, ils ont ouvert la porte à un soutien international.

Source : TheGrio.com

Traduit par la Team OJAL

 

Laisser un commentaire