fbpx

Will Smith et Nas lancent une appli de gestion de finances

Nas et Will smith investissent dans une appli de gestion de finances

Nas et Will Smith ont investi dans une nouvelle application bancaire pour les adolescents, qui les aidera à acquérir des connaissances financières. La start-up à l’origine de l’application s’appelle Step, et les deux célébrités ont participé à une levée de fonds de 22,5 millions de dollars, selon TechCrunch.

L’application sera attachée à une carte MasterCard et les parents pourront voir les transactions de leurs enfants, ajouter de l’argent et imposer des restrictions à leur compte.

L’éducation financière étant l’une des bases d’une communauté saine, il en va de notre salut commun de savoir gérer nos finances. Ces deux hommes d’affaires avisés le savent, voilà pourquoi ils y mettent de l’energie. Transmettre cette éducation est vital pour les prochaines generations, surtout lorsqu’on connaît l’enorme part de jeunes que comptent les populations Afrodescendantes dans le monde.

Les services changeront également à mesure que les adolescents grandissent. Par exemple, il va prêter de l’argent pour des ordinateurs et des livres lorsqu’ils entrent au collège.

CJ MacDonald, homme d’affaires avisé et PDG et fondateur de Step, a déclaré qu’il était logique d’enseigner la gestion de l’argent aux jeunes via une application, car la plupart d’entre eux effectuent des achats avec leur smartphone.

« Les écoles n’enseignent pas d’argent aux enfants », a-t-il déclaré. «Nous voulons être leur premier compte bancaire avec des cartes de crédit, mais nous voulons aussi enseigner la littératie financière et la responsabilité. Les banques ne s’adaptent pas à cela, et nous voulons être une solution pour apprendre à la prochaine génération d’adultes à être plus responsables avec de l’argent à l’ère des fonds sans numéraire. Il était facile avec de l’argent d’aller au centre commercial, mais maintenant tout le monde utilise son téléphone pour Uber et plus encore. « 

Alors oui l’application n’est pas communautaire puisque CJ MacDonald n’est pas un membre de la communauté Afrodescendante. Cela va tout de même dans le bon sens dans la mesure où ces rappeurs ont une influence sur des publics Afrodescendants. Il en a été de même avec le jeune rappeur 21 savage qui a pris sa part de responsabilité en promouvant ce type d’activité et en invitant les jeunes à moins de bling bling et plus de sens des affaires, dont l’épargne est un très bon levier.

Esperons que cette nouvelle ira dans les bonnes oreilles de nos « influenceurs » et autres « mentors » ou « stars » de l’écosystème francophone.

Team Elimu

Laisser un commentaire