Les studios de divertissement de Byron Allen achètent 11 stations de télévision pour 305 millions de dollars - Elimu

Les studios de divertissement de Byron Allen achètent 11 stations de télévision pour 305 millions de dollars

Byron Allen, fondateur et PDG de Entertainment Studios Networks (société mère de theGrio d’où vient cet article), inconnu dans le monde francophone mais extrêmement puissant aux USA a acquis 11 stations de télévision de diffusion auprès de USA Television Holdings LLC et USA Television MidAmerica Holdings LLC (collectivement, USA TV) pour la modique somme de 305 millions de dollars. Allen Media Broadcasting, une division de Entertainment Studios, a conclu l’accord. Cette décision signifie un engagement de la part d’Allen à étendre le portefeuille de diffusion de son entreprise, a rapporté Deadline.

Byron Allen a une ambition stratosphérique

« Au cours des six derniers mois, nous avons investi près de 500 millions de dollars pour acquérir les meilleurs affiliés de réseaux de diffusion de leur catégorie », a déclaré Allen.

«Nous prévoyons d’investir environ 10 milliards de dollars pour acquérir des stations de télévision ABC, CBS, NBC et Fox au cours des trois prochaines années dans le but d’être l’un des plus grands groupes de télévision en Amérique.»

Cette décision devrait renforcer la couverture locale et améliorer l’empreinte numérique de ces stations locales. « Ces stations sont dédiées à leurs communautés locales et cette transaction leur permettra de devenir encore plus fortes sur leurs plateformes de diffusion et numériques », a déclaré le PDG de USA Television, Robert Prather, Jr.

Une plainte en discrimination

En 2015, Allen a poursuivi Comcast pour discrimination, affirmant que la plus grande entreprise de câblodistribution du pays avait refusé de capter les chaînes de Entertainment Studios en raison de sa race. Comcast répliqua essentiellement qu’Allen devait démontrer que la race était la seule raison derrière leur décision. Il a poursuivi en vertu de l’article 1981 du Civil Rights Act de 1866, une loi postérieure à la guerre civile qui permettait à «toutes les personnes relevant de la juridiction des États-Unis» d’avoir le même droit de respecter les contrats «que celui dont jouissent les citoyens blancs».

La famille Allen

La 9e Circuit Court of Appeals des États-Unis à San Francisco a jugé que les allégations d’Allen étaient plausibles. En avril dernier, Comcast a déposé une requête auprès de la Cour suprême des États-Unis à la suite du jugement. Au cours de l’été, le Trump DOJ a déposé un mémoire d’amicus curae auprès du tribunal à l’appui de Comcast. L’affaire de discrimination raciale a été entendue par la Cour suprême en novembre 2019 et, selon Reuters, une décision devrait être rendue d’ici la fin juin 2020.

On lui souhaite le meilleur, en espérant qu’il réinvestira dans la communauté le fruit de cet extraordinaire succès.

Traduction Elimu

source

Laisser un commentaire