Serena Williams construit des écoles en Ouganda, au Zimbabwe, au Kenya et en Jamaïque


Serena a récemment construit une nouvelle école en Jamaïque! Alors que certaines célébrités se contentent simplement d’écrire un chèque pour une bonne cause, la reine Serena ne résigne pas à travailler dur! Elle a publié des photos et la vidéo d’inauguration de l’école en Jamaïque où elle est en train de faire la peinture de l’école et de se salir les mains tout en faisant la construction.

Serena Williams construit une école

Une responsabilité communautaire assumée

Son association non-lucratif, le Serena Williams Fund en partenariat avec Helping Hands Jamaica se sont associés pour construire l’école primaire de Salt Marsh. La mission de son organisme de bienfaisance est d’aider « les individus ou les communautés touchéess par la violence, et [d’assurer] l’égalité d’accès à l’éducation. » En effet on connaît son amour pour l’Afrique et la transmission de l’éducation à ses enfants.

Serena Williams s’implique elle-même dans la transmission

Ceci est la troisième école Serena a construit. Des écoles secondaires précédents ont été créés en partenariat avec Build Africa School en Ouganda, au Kenya et au Zimbabwe. 


Source : HowAfrica.com 

Traduit par la Team OJAL 




12 réflexions sur “Serena Williams construit des écoles en Ouganda, au Zimbabwe, au Kenya et en Jamaïque”

  1. Barak Allahou Fik Séréna,Que Dieu te bénisse;Feu mon père Abdou Rahmane Cissé qui avait créé Timbuktu International Network aurait été fier de toi.Il voulait L'EDUCATION POUR TOUS,et devait faire un rallye cycliste avec une grosse logistique LE CAIRE ,LE CAP!Et il y a aussi une histoire commune avec toi.Au lycée Delafosse,à Dakar il voulait faire du tennis et le professeur français lui avait dit que jamais un NOIR ne serait champion.Quand Arthur Ash a gagné Wimbledon,journaliste et expert en communication qu'il est devenu,il a gardé l'article pendant des années au cas ou il aurait rencontré ce dit professeur.Tinka Cissé,fils de son père et TalibéFallou.

  2. Médoune NDIAYE

    Bravo King SERENA, un bel exemple. Nos politiciens doivent savoir qu’investir dans l’éducation c’est sortir l’Afrique de l’abîme.

  3. Bravo pour cette femme que Dieu vous donne la santé la force et beaucoup plus de succès j’aurais aimé que les guadeloupéens qui sont dans les mêmes loge que vous face de même en Guadeloupe pour sauver le CHU mes c’est dommage ils ont pas cette mentalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Félicitations vous êtes dans notre newsletter

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre email

Elimu utilisera vos données à des fins strictement privées