fbpx

Le président ougandais dit que Miss Monde Afrique devrait afficher des cheveux naturels

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a reproché à Miss World Africa, nouvellement couronnée, de « porter les cheveux indiens ».

En tweetant une photo avec sa compatriote ougandaise Quinn Abenakyo peu de temps après sa victoire au concours, il a déclaré: « Nous devons montrer la beauté africaine sous sa forme naturelle ».

Interrogé sur ce que M. Museveni entendait par « cheveux indiens », son porte-parole, Don Wanyama, a déclaré à la BBC: « Il suffit de regarder la photo et vous verrez le type de cheveux.

« C’est une perruque contre nature, il disait qu’elle devrait porter ses cheveux naturels. »

Miss Abenakyo

Beaucoup de médias sociaux ont défendu le choix de Miss Abenakyo de coiffer ses cheveux à sa guise et ont répondu aux commentaires du président Museveni sur les « cheveux indiens ».

Le porte-parole présidentiel, M. Wanyama, n’aurait pas précisé si c’était une référence à la texture des cheveux ou à son pays d’origine présumé. L’Inde est l’un des plus importants fournisseurs de cheveux au monde pour les perruques.

« Personne n’a besoin de vous définir »

Quinn Abenakyo a déclaré à la BBC qu’elle était d’accord avec le président pour « ne pas essayer de copier ce que le monde occidental fait », mais a ajouté:

« C’est 50/50 pour moi selon les occasions et ce que je ressens. Personne n’a besoin de définir comment vous portez vos cheveux et ce que vous faites. Si vous êtes à l’aise, c’est ce qui compte. »

Mlle Abenakyo a déclaré qu’elle était « la fille la plus heureuse de la planète » après sa victoire au concours de beauté. On la voit ici en train de sourire à côté du président:

Traduction de la Team OJAL
source: BBC

Laisser un commentaire