La révolte de Flore Gaillard, Afrodescendante rebelle victorieuse des Anglais - Elimu

La révolte de Flore Gaillard, Afrodescendante rebelle victorieuse des Anglais

 


Flore Gaillard née esclave sur une plantation de Sainte-Lucie, une petite île de la Caraïbe près de la Martinique. Cette île est, au 18ème siècle, alors disputée entre la France et la Grande-Bretagne. 

 

 
Nous n’avons pas connaissance de sa date de naissance ni même son origine, mais elle est décrit comme une jeune femme noire. En 1793, alors que la Révolution française bat son plein, l’île sous domination française subit une attaque britannique. C’est à ce moment-là que Flore se révolte. Suite à un viol par son maître, Monsieur Bellac, la jeune femme se venge, le tue et s’enfuit dans les bois. Elle rejoint une milice composée de Marrons, de Français anti-royaliste et des Anglais qui ont déserté leur armée. Cette milice se fait appelée  » l’Armée Française des Bois « . Très vite, Flore Gaillard devient une des leaders de cette armée qui durant plusieurs années saccage les plantations, tue des esclavagistes et contrôle même les hauteurs de l’île. Ils mettent tellement en panique le système esclavagiste de l’île que l’année d’après, en 1794, le gouverneur français déclare tous les esclaves de l’île libres. Lors de l’invasion des Anglais et l’occupation de l’île, l’esclavage y sera rétabli. 
 
 
 
Un de ses principales faits d’arme fut la victoire sur l’armée britannique, le 22 avril 1795 lors de la bataille de Rabot durant laquelle Louis Delgrès fut nommé capitaine. Il n’existe que peu d’information à son sujet :  il faut dire qu’elle fait partie des personnages que la France veut oublier. Elle est une femme Afrodescendante qui a eut le courage de s’opposer à ses oppresseurs blancs masculins. Elle est une combattante de la liberté qui a vaincu une des plus grande armées du monde et qui a mis à mal le système esclavagiste sur l’île. Une vraie héroïne dont on ne parle jamais…
 
 
Sources : Ormerod, Edouard Glissant, Gallimard, 2003
                Une-autre-histoire.org
 
 
Elimu
 

Laisser un commentaire