fbpx

Epsy Campbell Barr, première Afrodescendante élue vice-présidente d’Amérique!

Carlos Alvarado Quesada a remporté l’élection présidentielle au Costa Rica, mais c’est sa vice-président Afrodescendante qui a marqué l’histoire.

 


Économiste et femme politique de longue date, Epsy Campbell Barr est la première Afro-Costa-ricaine à être élue à ce poste.

 


« Ce ne serait pas la première fois seulement au Costa Rica mais en Amérique latine. Et finalement, si le président quitte le pays, [je serais] la première femme d’ascendance africaine à assumer la présidence de l’ensemble du continent américain. C’est une grande responsabilité.

Ce sera une responsabilité non seulement de représenter les personnes d’ascendance africaine, mais de représenter toutes les femmes et tous les hommes du pays, un pays qui nous offre toutes les mêmes possibilités. « 

Elle sert dans la faction législative du Parti d’Action Citoyenne, le parti dans lequel elle et Alvarado Quesada ont fait  campagne.

Elle tient son nom de la mère de son père, qui a déménagé de la Jamaïque au Costa Rica, où est né Campbell Barr, selon la chaîne de télévision latino-américaine Telesur.

Pendant les élections, elle a tendu la main aux Afro-Costa-ricains, disant qu’elle était « fièrement » l’un d’entre eux et les exhortant à voter « pour un Costa Rica inclusif, un Costa Rica où nous avons une place ».

Campbell Barr s’est également adressé aux femmes, affirmant qu’elles sont la «force motrice du Costa Rica au XXIe siècle». Elle a promis de réduire l’écart de rémunération entre les sexes, a rapporté Telesur.

 


La première femme vice-présidente de l’histoire du Costa Rica, Victoria Garrón de Doryan, a été élue en 1986.

Thelma Curling Rodríguez a été le premier législateur afro-costaricain, de 1982 à 1986.

Le Costa Rica a élu sa première femme présidente, Laura Chinchilla, en 2010.

Sources : WashingtonPost.com
               HowAfrica.com

Traduit par la Team OJAL

 

Laisser un commentaire