13 citations racistes de Gandhi à propos des Noirs. - Elimu

13 citations racistes de Gandhi à propos des Noirs.

Toutes les citations sont des citations directes du livre The Collected Works of Mahatma Gandhi. Elles sont prises à partir de ses écrits et ses déclarations au cours des années qu’il a passées à travailler comme avocat en Afrique du Sud, avant de retourner en Inde en 1915 pour lutter pour l’indépendance.

Ghandi à l’age de 19 ans


Remarque: « kaffir »[ou caffre] est un terme offensant en Afrique du Sud considérés à égalité avec « nigger » aux États-Unis, mais à l’époque de Gandhi certains historiens affirment qu’il était considéré comme plus neutre.

1 Les Indiens tirés vers le bas par les Kaffirs.


Ghandi en Afrique du Sud


Avant le 19 décembre 1894: 

« Une croyance générale semble prévaloir dans la colonie que les Indiens sont un peu mieux, voire beaucoup mieux, que des sauvages ou les indigènes d’Afrique. Même les enfants ont appris à croire de cette mode, avec le résultat que l’Indien est rabaissé vis-à-vis de la position d’un Kaffir à l’état brut ».



2 Les kaffirs passent leur vie dans ‘indolence et la nudité’.


26 septembre 1896: 

« Le notre est un combat continuel contre une dégradation recherchée à être infligée sur nous par les Européens, qui désirent nous dégrader au niveau du Kaffir dont la premières occupation est la chasse, et dont la seule ambition est de recueillir un certain nombre de bétail pour acheter une femme avec et puis, passer sa vie dans la paresse et dans la nudité. »


3 Les Kaffirs ne veulent pas travailler.



26 octobre 1896: 

« Il y a eu un texte d’application à Durban qui exige l’enregistrement des serviteurs de couleur. Cette règle peut être, et est nécessaire pour les Kaffirs qui ne veulent pas travailler, mais absolument inutile à l’égard des Indiens. La politique général est d’assimiler l’Indien avec le Kaffirs chaque fois que c’est possible. »

4 Les Indiens ‘infiniment supérieurs Aux Kaffirs’.



Avant le 27 mai 1899: 

« Votre pétitionnaire a vu l’emplacement destiné à être utilisé par les Indiens. Il les placerait, sans aucun doute infiniment supérieur aux kaffirs, à proximité de ces derniers.»


5 Les Indiens ne devraient pas être imposés de la même manière que les Kaffirs.


Corps des ambulanciers indiens durant la guerre des Boers (Ghandi est au milieu, le cinquième en partant de la gauche.


24 mai 1903: 

«La taxe de 3 £ est simplement une pénalité d’avoir à porter la peau brune et il semblerait que, alors les kaffirs sont imposés parce qu’ils ne travaillent pas du tout ou suffisamment pas, nous sommes taxés évidemment parce que nous travaillons trop , la seule chose en commun entre les deux étant l’absence avoir la peau blanche ».


6 Les Indiens sont forcés de vivre avec trop de Kaffirs.



11 février 1904: 

« Je me permets de vous écrire au sujet de l’état choquant du Lieu de vie indien. Les chambres semblent être surpeuplées au-delà de toute description. Le service sanitaire est très irrégulier, et la plupart des résidents de l’endroit ont été à mon bureau pour se plaindre que l’état sanitaire est bien pire qu’avant. Il y a, aussi, une très grosse population Kaffirs dans le lieu pour lequel il n’y a vraiment pas de mandat. »



7 Les calamités à venir pour Johannesburg.


Ghandi avec des amis


15 février 1904: 

«Je suis convaincu que chaque minute perdue en la matière accélère simplement une calamité pour Johannesburg et que, grâce à absolument aucune faute des Indiens britanniques. Pourquoi, de tous les lieux à Johannesburg, l’emplacement indien devrait être choisi pour être vers le bas où tout les kaffirs de la ville passent? Cela dérange ma compréhension ».



8 Pas de métissage entre Kaffirs et Indiens.


Ghandi au Royaume-Uni
15 février 1904: 

« Bien sûr, dans ma proposition, le conseil municipal doit retirer les Kaffirs de l’emplacement. À propos du mélange des Kaffirs avec les Indiens, je dois avouer que je leressens très fortement. Je pense qu’il est très injuste pour la population indienne et il y a même une taxe indue sur la patience proverbiale de mes compatriotes. »


9- Les Kaffirs sont moins avancées.



9 septembre 1906: 

« Même la demi-castes et kaffirs, qui sont moins avancés que nous, ont résisté au gouvernement. La loi de passage s’applique à eux aussi, mais ils ne prennent pas des laissez-passer. »


10 Les policier Kaffirs peuvent-ils interpeller des Indiens?


Ghandi et son frère


4 juin 1907: 

« Sommes-nous censés être des voleurs ou des Flibustiers que même un policier kaffir peut nous interpeller et nous détenir partout où nous voulons aller? »







11- Les Kaffirs peuvent être satisfaits avec des jouets et des épingles.








2 février 1908: 

« Les dirigeants britanniques nous emmènent à être si humble et ignorant qu’ils supposent que, comme les kaffirs qui peuvent être satisfaits avec des jouets et des épingles, nous pouvons aussi être leurrés par des bibelots. »







12 Les kaffirs sont des animaux non civilisés.


3 juillet 1907: 

« Les kaffir sont en règle générale non civilisés – ils sont condamnés plus encore. Ils sont gênants, très sales et vivent presque comme des animaux. Chaque salle communecontient près de 50 à 60 d’entre eux. Ils commencent souvent les disputes et se battent entre eux. Le lecteur peut facilement imaginer le sort du pauvre Indien jeté en cette compagnie là ! »


13 Les Indiens doivent se tenir loin des femmes Kaffirs.



2 décembre 1910: 

« Certains Indiens ont des relations avec les femmes kaffirs. Je pense que de tels relations sont un grand danger. Les Indiens feraient bien de les éviter « .




Traduit par #Team Ojal

Source: Atlantablackstar

1 réflexion au sujet de « 13 citations racistes de Gandhi à propos des Noirs. »

  1. Et finalement monsieur le Mahatma avez-vous été assassiné par un KAFFIR??? Et bien non! Par un de vos frères que vous croyez plus civilisé(s) que le noir. L’ironie du sors vous a rattrapé car au bout du compte cet acte ignoble qu’est ton assassinat fait de ses auteurs des êtres plus sauvages que quiconque.

    Répondre

Laisser un commentaire