Archives des Uncategorized - Elimu

Marcus Rashford fait plier le gouvernement britannique à lui seul!

Marcus Rashford c’est ce jeune prodige de 22 ans qui évolue au poste d’attaquant pour le légendaire club de Manchester United ainsi qu’en sélection nationale. Détenteur d’un record qui datait de 50 ans comme le plus jeune buteur de Manchester United en Coupe d’Europe (George Best détenait ce record, rien que cela). Rashford ce n’est pas que cela. Le jeune homme originaire de Saint Christophe (petites antilles) a mis sa notoriété au service des plus démunis.

En effet le joueur a mis une terrible pression au gouvernement britannique qui souhaitait mettre fin au coupons-repas déstinés au enfants des familles les plus modestes pendant le confinement (et donc pendant que les cantines étaient fermées). L’afrodescendant Rashford a été révolté d’entendre cette nouvelle:

« Ce que traversent ces familles actuellement, je l’ai vécu aussi. Maintenant que je suis dans cette position, c’est très important pour moi d’aider ceux qui sont en difficulté. Cette crise se déroule alors que ces enfants devraient pouvoir se concentrer sur leurs études et c’est juste fou que ces problèmes soient encore d’actualité en 2020. Je pense que ces situations ne devraient plus exister… »

Dans les premiers jours du confinement, Marcus Rashford avait lancé sur les réseaux sociaux une campagne de levée de fonds. Une première vague de dons avait permis de collecter 134 000 livres (149 000 euros) et il avait lui-même versé de l’argent pour porter cette somme à 400 000 livres (445 000 euros) en avril. Il s’est ensuite engagé à recolter 20 millions de livres (22,3 millions d’euros) en dons alimentaires. Promesses tenue. Puis a interpellé le gouvernement dans une lettre ouverte qui a ému les britannique. Il faut savoir qu’il a vécu au sein d’une famille de 5 enfants élevés par une mère célibataire (qui doit être franchement fière du travail accompli); c’est donc en connaissance de cause qu’il a mené celle-ci. Boris Johnson a donc consenti a débloque un fonds alimentaire d’un montant d’environ 120 millions de livre sterling (133 millions d’euros). Bravo l’artiste!!

Elimu

Covid19: est-ce qu’il y a les mêmes enjeux que pour le paludisme et l’artemisia en Afrique?

En ce qui concerne le paludisme, il est de notoriété publique que les entreprises pharmaceutiques ont délibérément bloqué l’accès aux malades des bienfaits de la plante Artemisia.

Pour des raisons financières, ces grandes organisations ont fait bloquer des recherches, mis au silence les scientifiques qui s’intéressaient aux bienfaits de cette plante pour les très nombreux malades de la malaria (autre nom du paludisme). Vous pouvez voir ci-dessous les témoignages de personnes qui ont tenté de mettre au point un traitement de grande ampleur sur la question


Aujourd’hui, il est question de la Chloroquine qui serait efficace contre le virus Covid-19 selon le professeur Didier Raoult. Or, ce médicament est très peu cher, ce qui pose de sérieux doutes sur la volonté des Big Pharma, comme on les appelle, à en faire l’usage. Alors que quelques personnes contaminées, dont le maire de Nice Christian Estrosi, vantent les mérites de ce traitement, l’Etat et de nombreux médecins montent au créneau pour tempérer l’enthousiasme collectif. Quoi qu’il en soit les marseillais font la queue par dizaines pour bénéficier de ce soin.

La question qui se pose, et qui inquiète, est de savoir si le Continent Africain pourra exploiter la plante, la quinine, à la base de ce médicament. En effet, cette plante pousse abondamment sur le continent. Si elle pouvait être exploitée, l’Afrique deviendrait le territoire qui sauverait l’Humanité d’une immense tragédie…qui est déjà en cours en ces temps de confinements un peu partout sur le globe. Encore faut-il qu’il y ai une volonté de la part des politiques et des professionnels de santé.

Le silence de nos scientifiques est glaçant, et cela peut être compréhensible dans la mesure où ils connaissent le sort qui a été réservé à l’artemisia…voyons ce que l’avenir nous réserve.

Elimu



Sport: Ils ont fait 2019, bravo aux champions!!

En ce début d’année, et parce qu’on que beaucoup ont pris des décisions sportives, nous voulions vous parler des champions qui nous ont inspiré. Puissent-ils vous aider à perdre le poids des fêtes par leur incroyables performances.

Clarisse Agbegnenou

 

On parle déjà assez peu des exploits de Teddy Riner, qui a redéfinie les normes dans son sport. On parle encore moins de Clarisse Agbegnenou qui a remporté 3 titres en 2019. Quel exploit!! Bravo à elle

Championnats du mondePoids mi-moyen 63 kg Femmes1Premier28/08/2019
Jeux EuropéensPoids mi-moyen 63 kg Femmes1Premier23/06/2019
Grand Slam – ParisPoids mi-moyen 63 kg Femmes1Premier09/02/2019

 

JOSHUA est revenu du désert

Ancien maçon, devenu heureusement boxeur successfull, il a été challengé par Andy Ruiz contre qui il avait perdu de façon inexplicable. Comme chaque champion doit le faire, il est revenu du désert et à regagné son titre six mois plus tard contre le même Ruiz. On aime ça et on attend avec impatience sa confrontation avec Wilder!! La boxe est un sport pour Afrodescendants, sachez-le!

Hamilton a de nouveau mis tout le monde d’accord

Il détruit complètement les statistiques de son sport. Sextuple champion du monde de F1, il a encore gagné en 2019. Il reste recordman du nombre de pôle positions dans sa discipline. Parfait.

Deontay WILDER toujours aussi impressionnant

Ce qui est touchant dans la carrière de Wilder ce sont les raisons de son implication dans ce sport. En fait, il est arrivé dans la boxe à 19ans pour pouvoir faire assez d’argent pour s’occuper de sa fille malade. La petite est atteinte  de spina bifida, une malformation congénitale. Il boxe pour la famille et ça se voit. Wilder est une brute. Cet homme brise des carrières comme on mange un bokit. En 2019 a encore montré son talent en mettant K.O un boxeur légendaire Luiz Ortiz grâce à match très technique, tout en retenu, et un final explosif comme il sait le faire. Il grandit dans son sport et il est à craindre pour quiconque.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

43 Combats
Victoires42
Victoires par KO41
Matchs nuls1

C’est tout simplement monstrueux!

Sadio Mané

 

Il y a plus de 265 million de joueurs de football recencés par la FIFA. Mané a été le meilleur d’entre eux la saison 2019. C’est un exploit incroyable n’est-ce pas? Nous sommes scandalisés qu’il n’ai pas gagné le ballon d’or mais nous connaissons les raisons racialistes de ces nominations. Il a quand même depuis gagné le ballon d’or Africain, et ce n’est que justice! Après avoir gagné la Ligue des Champions, été finaliste de la CAN, il continue sa légende personnelle avec classe et humilité. Longue vie au roi Mané!

Elimu

Il se fait des injections de mélanine pour ressembler à Wesley Snipes

Alors qu’il y a encore un certain nombre d’Afrodescendants qui utilisent les produits éclaircissants, certaines personnes dépourvues de mélanine mettent le paquet pour nous ressembler. Les UV ça ne suffit plus visiblement.

Ce cas très récent nous prouve qu’être Noir c’est hype, tant qu’on ne vit pas l’expérience de la suprématie blanche.

 

Voyez par vous-même. Est-ce positif?

Egountchi gate: retours sur la controverse de la fin de cette année

Gucci de la LDNA (re)devenu Egountchi (il a changé son pseudonyme lors de la polémique Gucci) a eu des démêlés judiciaires avec un certain Patrick Balkany. Lorsqu’on remonte cette affaire on tombe sur un mouvement de soutien, qui a été massif disons-le, auprès d’une dame Afrodescendante (madame Pauline de son prénom) qui se disait victime de racisme et d’intimidations à Levallois-Perrêt, ville dont le sulfureux Balkany est maire.

Les militants de la LDNA se rendent sur les lieux et interpellent de vive-voix le maire de Levallois-Perret. S’en suit une plainte dudit maire contre le groupe. Elle se solde par des condamnations pour « acte d’intimidation » et 6 mois de prison ferme et des amendes de 1000€ par tête contre deux militants dont Egouncthi. Un recours est annoncé dans la foulée.

La polémique enfle par la suite lorsque des informations sur le passé du leader de la LDNA, dont des condamnations pour « viol sur personne vulnérable ». Il y aurait plusieurs victimes. Le site du figaro, puis les sites Nofi et Negronews viennent informer de cette condamnation de Sylvain Afoua, de son vrai nom, leader de la LDNA qui aura été condamné également pour avoir donné une identité fictive: Egountchi. Voici les « preuves » apportées par ces médias.

Pour l’heure nous entendons dans une vidéo relayé sur sa page que l’intéressé nie les faits. Il ajoute que ce sont  « des tentatives de déstabilisation de la fashosphère et de quelques n*gres alliés de l’intérieur » ajoutant qu’il rédigera un manuscrit pour faire entendre sa cause. Est-ce un coup marketing que le militant veut faire? Par ailleurs on apprend aussi sur sa page personnelle sur le réseau Facebook qu’il envisage de créer un concept de LDNA Store. On peut légitimement se demander s’il n’y a pas des rivalités et autres règlements de compte lorsqu’on sait que le leader de la LDNA est en froid avec l’équipe de Kemi Seba, l’activiste étant édité chez NOFI Groupe. Guerre commerciale?

Pourquoi une condamnation en 2014 à 7 ans n’a-t-elle pas été poursuivie d’effet et donc d’incarcération? Cela fait déjà plusieurs années que le mouvement existe en France. Autant de questions restées pour l’instant sans réponse. Quoi qu’il en soit, si les faits sont avérés, la cause est plus importante que l’individu et il sera de son devoirs de se retirer de la vie publique pour laisser son mouvement prospérer et continuer son oeuvre sociale et militante.

Nous n’avons que les pensées les plus dures pour celles et ceux qui, au contact d’un individu qu’ils sacralisent peut-être, peuvent en arriver à le considérer comme les plus grands leaders Noirs qu’ont été Malcolm X ou Luther King dans l’optique de « le blanchir » et passer l’éponge. Sachons raison garder. 

Des plaintes ont été déposées par la LDNA visiblement contre les médias qui ont parlé de cette affaire. C’est d’une grande tristesse que de constater que des tensions internes à une cause plus grande que ces deux structures ne puissent être résolus. Si ce n’est en interne, au moins par une médiation intelligente: il y a des sages dans ce pays tout de même!

Si on résume bien: une action que tout le monde a salué, de solidarité envers une femme victime de racisme se retourne contre ses auteurs et mène actuellement à une « guerre médiatique fraticide » entre son mouvement et des médias Afro. Ce spectacle ne fait que commencer et nous le déplorons au plus haut point.

Equipe Elimu

Prise de parole de l’OJAL lors des commémorations 2018 des abolitions de l’esclavage à Lyon


Comme chaque année, les membres de l’OJAL se sont rendu à la commémoration du 10 mai à Lyon.Un grand remerciement à la Maison des Outre-Mer de Lyon et l’Association des Etudiants de Cultures Africaines et toutes les associations africaines et ultra-marines pour l’organisation de cet événement qui fut un succès.  Nous avons exhorter les membres de notre communauté, les associations, les entrepreneur(e)s, les étudiants, les familles à se prendre en main la question de notre bien-être : 

 » Nous voici une nouvelle fois réunis pour commémorer l’abolition de l’esclavage…

Ces siècles de razzias négrières, de traite et d’esclavage nous ont marqué dans nos chairs et dans nos esprits. L’histoire officielle souhaite effacer ou du moins falsifier cette mémoire et pourtant…

Pourtant, il y a, dans cette période de notre histoire, des choses capitales à retenir : 
·         Ce fut les débuts de la domination occidentale sur le monde et l’essor du capitalisme et tout cela perdure jusqu’aujourd’hui. Nous pouvons rappeler quelques éléments explicites à ce sujet : C’est dans l’esclavage des hommes et femmes noires que prend racine Wall Street et le monde financier actuelle, le bois d’ébène étant l’une des premières valeurs côté en bourse… (http://ojal69.blogspot.fr/2016/04/7-faits-sur-la-facon-dont-wall-street.html)



La police aussi trouve son origine dans la chasse aux esclaves en fuite. (http://ojal69.blogspot.fr/2016/07/les-patrouilles-desclaves-lorigine-de.html)



 A la lecture de ces éléments on comprend mieux pourquoi on retrouve les mêmes mécanismes (qui ont évolués certes) dans le système.
·         Contrairement à ce que beaucoup pensent ce fut très dur et long pour l’Europe de faire plier l’Afrique et les Africains, d’ailleurs certains ne se sont jamais pliés. Les résistances ne cessèrent de compromettre les ambitions esclavagistes partout et depuis le début, et ce sont ces mêmes résistances qui poussèrent les colons à arrêter la traite et l’esclavage et les poussèrent donc à imaginer un autre moyen pour soumettre les populations afro. On pense notamment à la révolution haïtienne, les Marrons de Jamaïque, de la Réunion ou encore les Boni de Guyane. 



On peut illustrer cela par la citation d’un auteur cubain, qui dit : « Si on avait une carte sur laquelle une lampe rouge s’allumait à chaque endroit ou les soulèvements d’esclaves noirs se produisirent sur le continent, on constaterait que, depuis le 16ème siècle jusqu’à présent, il y aurait toujours une lampe allumée à chaque endroit ». ~ Alejo Carpentier
La résistance est quelque chose que l’on peut également observer aujourd’hui : les différents mouvements panafricanistes et anti-impérialistes en sont des manifestations.
·         Les traitements subits par l’homme et la femme afrodescendants durant cette période ont créés des traumatismes et ont détruit l’image que l’on avait de soi et de l’autre. Ce sont encore des séquelles qui vivent en nous aujourd’hui. Je pense notamment au rapport que  nous entretenons avec nos cheveux ou avec notre peau, ou encore la discrimination horizontale que nous entretenons entre communautés afro (antillais-africains par exemple).


Ces commémorations devraient être des moments pour faire le bilan et de prendre des décisions : Nous, à l’Organisation de la Jeunesse Afrodescendante de Lyon avons choisi l’initiative Communautaire comme ligne de conduite. Nous avons choisi de prendre acte des failles qui ont conduit à notre chute, nous avons choisi de prendre acte du comportement que le maître esclavagiste attendait de ces esclaves, de prendre acte des méthodes que nos Ancêtres ont utilisé pour s’affranchir du système des plantations. Car oui nous sommes encore aujourd’hui sur une vaste plantation, et les différents comportements qui existaient au sein des esclaves de la plantation existent encore.


 Soyons des Marrons, fuyons symboliquement la plantation et émancipons nous REELLEMENT ! Nous en tant qu’afro-descendant nous sommes issus d’une communauté qui a connu l’esclavage, la colonisation, les Bumidom, la dette, la Francafrique, les discriminations à l’embauche, au logement etc… Développons des capacités intellectuelles particulières, développons ces capacités intellectuelles dans le sens de l’élévation de notre communauté, de son progrès et de son bien-être. en consacrant notre énergie à voir notre communauté unie, politiquement indépendante, solidaire et responsable ainsi qu’économiquement puissante. 
Rejoignez le mouvement, Ojalez vous !  » 

The Weeknd résilie son contrat avec H&M

« Je me suis réveillé ce matin choqué et embarrassé par cette photo » a déclaré le chanteur. Il a donc mis fin à son contrat avec la multinationale.
Voilà qui est courageux et qui fait sens. Le sens de sa responsabilité communautaire, The Weeknd l’a. Et ça fait plaisir à voir. 

La période des soldes démarre dans le tumulte et la colère. De grandes enseignes font mine de ne rien comprendre au racisme structurel, aux mots qui blessent une catégorie de leur clientèle. Elles s’appellent H&M, Dove, Nivea, etc. Vous les connaissez. A partir de ce moment, le constat est soit de réclamer le respect du client minoritaire que nous constituons, ou bien de ne plus être client/partenaire dans le cas des artistes. Aucune de ces marques n’a inventé quoi que ce soit de révolutionnaire dans leurs domaines. Elles font des produits qui sont substituables à d’autres, sans causer le moindre tord au client final.

On ne rate pas un rencard à cause de sa marque de cosmétiques ou bien de son t-shirt. Elles n’ont qu’un impact mineur dans nos vies, mais nous pouvons avoir un impact majeur dans leurs recettes. N’achetons plus chez eux, communiquons sur ce fait précis, que nous voulons des produits qui ont un respect de nos spécificités et de notre histoire. Précisons tout de même que les crèmes nivea ou dove ne sont même pas appropriées pour nos peaux, nous étions donc des clients par imitation et non parce qu’elles répondent réellement à nos besoins. Tournons-nous vers nos entrepreneurs, qui ont à coeur de nous proposer des produits qui nous correspondent et nous valorisent. Sans baisser les bras dans la vigilance qui est la nôtre concernant les attaques visuelles qui nous tombent dessus au métro et dans l’espace public en général, causant du tort à l’imaginaire des plus jeunes d’entre nous. Ces attaques doivent cesser, et les simples excuses ne doivent plus suffire. Et ne nous tournons plus vers eux, même lorsqu’ils tentent des produits dits « ethniques »!

Ils organisent leur ignorance car nous ne comptons par pour eux. Ils n’embauchent vraisemblablement personne dans leur département marketing apte à comprendre nos réalités. A nous de faire en sorte que leur département commercial comprenne ce que cela veut dire d’insulter les nôtres. Si ce n’est leur département juridique.

Entre-temps valorisons et soutenons nos créateurs, commerçants, distributeurs, entrepreneurs de toutes sortes qui se battent pour créer des biens et services de qualité à notre endroit. Nous le valons bien et L’Oreal n’est pas au courant. Donc les soldes arrivent, faisons preuve de créativité dans nos achats et de responsabilité envers le tissu économique que certains parmi nous essaient de créer. La consommation éthique n’est pas l’apanage des écologistes. Déshumaniser les Afrodescendants c’est faire preuve de cruauté, cela impact nos rapports au monde, au monde dominant blanc, à nos rapports sociaux et devrait avoir un impact commercial. Nous ne voyons de solidarité nulle part: ni de la part des « amis de l’Afrique » ou des Antilles, ni des gouvernements et institutions Africaines ou de l’Outre Mer pour résorber le problème de fond. C’est donc la société civile, une fois de plus, qui devra faire le sale boulot. Ojalezvous!

Carton rouge pour Quarteron

Patrice Quarteron, boxeur hors-pair et grand champion d’une part, et, d’autre part, grand représentant de ce que la France a compté de bounty de toute son histoire. On vous explique: Monsieur Quarteron a décidé de soutenir Grizzou à son tour, avec bien du retard mais il a voulu que cela se sache. Il a donc publié une belle photo de Grizzou faisant sa célébration favorite après but en équipe de France. Nous Grizzou on s’en fou un peu.

Mais Quarteron, quel est exactement la finalité de ce geste? Si on comprends bien, Grizzou insulte, probablement contre son gré, des millions de Noirs de part le monde avec un blackface, ceux-ci s’en émeuvent et lui font savoir, il s’excuse. Cela devrait être la fin de l’histoire. Mais non, après Rohff, Cissé, voilà Quarteron qui veulent à tout prix montrer leur soutient au Toubab contre les stupides Noirs de France qui s’acharnent contre ce gentil Grizzou qui pensait bien faire.

A quoi bon soutenir une connerie raciste..? Si ce n’est, que de bien se faire voir des toubabs et du star système? A quoi bon venir, lorsque la polémique est retombée, manifester un soutien inutile, à quelqu’un qui ne vous connaît vraisemblablement même pas..? 

Quarteron c’est à la fois la défaite de l’éducation Nationale et celle de l’éducation qu’un Afrodescendant devrait avoir.
C’est une catastrophe complète. Dieu merci c’est un athlète talentueux et perséverant, sinon il n’aurait été bon qu’a être guetteur à Sevran. Quarteron veut littéralement dire: « Métis ayant un quart d’ascendance noire et trois quarts d’ascendance blanche » alors monsieur veut tirer la couverture un peu plus et dégager ce quart d’ascendance de trop? … Malheureusement il n’est métisse que de nom tellement sa peau est sombre. Il est même surnomé le « le Rônin sombre », rien que ça… Le samouraï suit un code de l’honneur très clanique, les samouraï étant eux-même une classe de guerrier. Ils opèrent en tant que tel et nul ne peut se prétendre Samouraï s’il n’est pas. Quarteron ne s’est jamais présenté comme Noir, toujours enrobé de son drapeau tricolore, il est une honte absolu pour tout indépendantiste des territoires d’Outre Mer comme on les appelle. Un rejeton oublié. Une anomalie. Jamais la moindre allusion à son statut de descendant d’esclave, pour lui la France s’est construite dans la communion des peuples et la joie de vivre … : 

« Quand vous portez un drapeau d’un pays où vous ne vivez pas, on vous dit «bravo, j’adore, c’est courageux, c’est un signe d’ouverture. Quand on porte le drapeau du pays dans lequel vous vivez, où vous payez vos impôts, avec lequel vous souffrez, aimez, combattez, on vous dit: «t’es un chien, un putain de facho». Je porte mon drapeau fièrement. Et j’emmerde les fils de putes qui préfèrent se sentir américains, marocains, russes etc tout ça parce qu’ils vont en vacances une semaine dans un autre pays et reviennent en se sentant étrangers à leur propre pays. Soyez patriotes et reconnaissant. Vous devez tout à la France. » (Entretien avec le Figaro par Fatiha Boudjahlat)

Rectification cher Patrice: la France doit tout a ses anciennes colonies. Et ses actuelles colonies que sont les territoires d’Outre Mer et certains pays d’Afrique. Vous trouverez de quoi faire sur ce blog sur ce sujet. Par ailleurs on ne se « sent pas » étrangers comme ça d’une manière unilatérale. La France nous renvoie sans cesse, par des décision de justice notamment (Affaire Adama Traoré par exemple, Affaire Zyed et Bouna, multiples laxismes face à la violence policère etc.) qu’il y a des citoyens de seconde zone dans ce pays, et ses territoires d’Outre Mer, dont votre famille provient vraisemblablement sont encore aujourd’hui la preuve vivante d’une politique a deux vitesse. Mais non. Jamais on ne vous a entendu mettre en avant ces territoires, comme un Teddy Rinner par exemple ou bien votre ministre Mme Flessel. Aucune forme de loyauté envers les peuples qui ont vu, un quart peut-être, mais quand même, naître vos ancêtres. Vous pourriez vous appeller Malick Traoré ce serait pareil aux yeux de tous, ne vous méprennez pas. L’assimilation a ses limites, demandez aux gens qui vivent à Grigny tous les jours s’ils ne connaissent pas de problèmes directement liés à leur couleur de peau . Vous avez fait de l’anticommunautarisme votre cheval de bataille. Voici ce que cela induit pour nous.

Le déni, la volonté de faire corps avec l’oppresseur, on appelle cela le syndrome de stockholm. Quand des milliers de gens se sentent offensés, blessés, touchés, vous préférez soutenir un seul homme qui a fait une connerie dont il s’est déjà excusé. Touchant de bonne volonté. Certains disent que sucer n’est pas tromper, mais pour nous le divorce est déjà consommé depuis longtemps. Patrice Quarteron vous êtes dans la droite lignée des Senghor, des blaise Diagne, des Kelman etc. sans toutefois avoir pu achever un quart de ce que les deux premiers ont accompli pour leur maître. Vous êtes comme Kelman au final, juste un larbin qui ne l’intéresse même pas. Vous êtes à l’image de l’imam Hassen Chalghoumi pour nombre de musulmans. Un inculte utile, croyant bien faire, juste un chiffon que les journaleux brimbalent à des occasion opportunes.

Le rappeur Rohff monte au créneau pour défendre Grizzou


Ignorant comme deux pots d’une terre à peine cuite, il se permet de faire un parallèle entre Dave Chapelle et Griezman, les mettant dans le même sac. Si l’un peut aborder un déguisement de blanc lors d’un show parodique, l’autre peut se faire un blackface pour aller rigoler avec ses potes.



Rappellons que Dave Chapelle est un artiste, humoriste qui aborde des sujets politique et de société comme les relations de race aux USA. C’est donc dans cette posture d’artiste qu’il interroge les rapports de domination, le blackface en l’occurence, en tentant lui aussi un whiteface pour mettre à l’indexe ces pratiques – qui auraient dû rester d’un autre temps – que l’on retrouve encore ça et là sur les réseaux sociaux. Ces pratiques s’inscrivent dans le cadre d’une histoire américaine de répression massive et continue des Africains Américains, durant les lois dites Jim Crow, dans des spectacles rabaissant l’homme et la femme Noire, parodiant leurs attitudes, leurs arts, leur culture donc leur identité.

En europe, tantôt c’est une fête de la police qui se passe sous le thème « banania » ou bien une kermesse, ou bien une fête populaire où il est coutume de se grimer en Noir pour diverses raisons. Le fondement de tout cela est bel et bien un racisme crasse, de bas étage, goguenard et idiot. Dans la forme ça ne vole pas plus haut que ça. Bêtise crasse et méchanceté gratuite.



Grizzou, ignorant comme une oie sans aile a voulu rigoler avec ses potes sur les années 80 (où l’Afro n’était plus à la mode par ailleurs) en se grimant de la tête aux pieds, afro et maillot des Harlem Globe Trotters dont il est fan. Equipe qui provient de Chicago, composé exclusivement de Noirs, exclus à cette époque des ligues majeures. Grizzou s’en fout, il sont marrants et jouent comme des grands enfants au basket. Pas de quoi casser trois pates à une oie. Sauf que tout le net n’est pas aussi ignorant que lui des enjeux de ce type de déguisement. Un footballeur ça ne va pas très loin à l’école en général, il a fait ses excuses, l’affaire est close. 
On constate quand même que l’un est artiste, mais que lorsqu’il quitte ce job il reste un Negro, un usual suspect au yeux des forces de l’ordre et de l’establishment, et l’autre fait partie du groupe dominant, il garde ses privilèges une fois dégrimé. Ce n’est pas comme si la suprématie blanche n’éxistait pas.

Donc un rappeur Africain qui va à la rescousse du joueur blanc en position de domination en mode « repeints toi autant que tu veux en Noir, ça ne me vexe pas » c’est trop. Pourquoi sont-ils toujours là pour humilier la communauté ceux-là? Pourquoi? On excuse vos sons bidons avec des chanteuses low cost, vos railleries permanentes comme dans une cours de récré, votre suivisme sans égal des américains, la bêtise et la violence gratuite. Faites ça entre vous.
Ne venez pas prendre la parole pour exprimer votre point de vue de Nègre de maison au service du star système blanc. Ce n’est pas à vous de dire si untel ou unetelle à le droit de faire un acte raciste, parce que ça ne vous blesse pas personnellement. Des gens un peu moins rustres que vous n’ont pas l’intention de laisser leurs enfants vivre dans un monde où il est toléré de prendre pour déguisement une couleur de peau qui n’est pas la sienne. En plus pour mettre à l’honneur une équipe qui ne doit son existance qu’a la ségrégation raciale!! Le bracelet electronique c’était pas suffisant il faudrait aussi une restriction des réseaux sociaux pour ces gens. La honte de la communauté Noire Francophone. 

Droit de réponse de l’intéressé, aux détracteurs dont nous faisons parti pour le coup. Toujours aussi pathétique: 

Cela mérite quelques éclaircissements: de un il fait encore une comparaison douteuse. Mettre un déguisement de mickey pourrait être du racisme anti-souris. Mickey est une invention de l’homme, c’est une fiction. Et cette fiction n’est même pas en lien avec les activités quotidiennes des autres « vraies souris », mickey est une représentation des activités humaines sous la forme d’une souris.Elle est anthropomorphique (puisque nous devons faire preuve « d’entrain, d’intériorité et d’intellectualité »). Elle est bipède Rohff, ce n’est pas une souris comme les autres! Mais vous allez vous arracher le peu de cheveux qu’il saurait vous rester: Mickey est raciste!! Oui vous avez bien lu: cette mignonne créature a vu le jour un peu avant les années 1930, donc bel et bien dans cette époque où le blackface était très répandu, autant que la trapmusic aujourd’hui et l’autotune on va dire. Nous ne le disons pas gratuitement, prenez cet éxtrait et dites moi si vous allez montrer cela a vos enfants, et comment leur expliquerez vous la séquence où il se met une dynamite en pleine bouge pour qu’elle lui explose au visage afin de devenir noir. 

Bonne chance: 



 Fail. Mauvais exemple. Si un Noir se déguise en Mickey Mouse, c’est une bêtise aussi grosse que votre rescousse du blondinet fan de NBA. Rohff il faut laisser les Noirs défendre leur histoire en paix.
Revenir sur ses propos, en disant que « la terre entière comdamne le blackface aujourd’hui c’est évident et logique pour moi »; c’est bien. C’est un peu gros pour un revirement en 24h, mais ça passe. Cela prouve que la mobilisation n’a pas été vaine et que certains ont appris quelque chose. C’est tout l’interêt de nos publication sur le sujet. On s’en fout de la bêtise de griezman. Mais ça nous rend fous de voir des freres défendre un acte raciste. Un blackface c’est pas comme repeindre un bolide TDSI, il y a des sensibilités humaines derrière. Des siècles de traitements inhumain, des millions de gens impliqués. Personne résume son identité Noire à l’esclavage, mais revendiquer le respect de ses ancêtres (pour ceux que cela concerne) ce n’est pas être « faible d’esprit, susceptible et complexé ». 

Il s’agit de créer un monde où les enfants Noirs ne seront pas mis en présence de ce genre de faits, paroles, gestes, et surtout, lorsqu’ils reviendront (car l’Humain est ce qu’il est), de TOUS être sur la même longueur d’onde et faire preuve de solidarité. Ca fait partie de notre code de l’honneur! 

Ca fait longtemps qu’on n’a pas vu de salut Nazi, n’est-ce pas? Cela fait encore plus longtemps qu’on a pas vu un Juif relativiser la portée de ce geste. 


Une famille jamaicaine de 7 trouve ses racines en Tanzanie

Dar-es-Salaam

Il y avait des rires et des soupirs profonds parmi sept membres de la famille Brown hier, alors qu’ils étaient assis sous la chaleur du soleil au bord de la piscine à Kunduchi, en réfléchissant sur leur voyage en Tanzanie.

C’était il y a deux semaines quand Iciline (80 ans) a commencé de Londres son voyage en Afrique de l’Est. Iciline, qui est Britannique d’origine jamaicaine, a fait le voyage en Afrique pour la première fois.En compagnie d’Iciline, Adassa Smith (85 ans), ses fils Frederick (58 ans), Noel (55 ans) et Phillip (50 ans), sa fille Monica (57 ans) et son petit-fils Johann (23 ans). Ce fut un voyage de découverte de leur identité.

Ce voyage semble incroyable. Est-ce un rêve? Non, ce n’est pas le cas. C’est la réalité. En tant que jeune, je lisais des choses qui ont sont faites à l’humanité et je me demandais s’il n’y avait personne pour dire que c’était mauvais. Je n’avais jamais pensé que je viendrais un jour sur la terre dont j’avais l’habitude d’entendre parler.

« C’est génial d’être ici. Les bénédictions que j’ai reçues ne sont pas financières. Je suis ici avec mes enfants et mes petits-enfants. C’est la plus grande bénédiction, » dit-elle. Elle a célébré son 80e anniversaire lors de son voyage en décembre. Le voyage a commencé avec Monica en 2007 quand elle a entendu une annonce de radio sur la BBC. Ils étaient à la recherche de six personnes avec un patrimoine caribéen qui voulaient connaître leurs racines. « Ils me décrivaient », dit Monica en riant. Ce qu’ils ont découvert lors de l’examen de son ADN était choquant.

Freddie, son frère explique: «Beaucoup de gens ont pensé que nous étions Ghanéens. Mais les résultats de l’ADN ont révélé que le patrimoine le plus proche était en Afrique de l’Est dans la région de la Tanzanie. Maintenant, certaines personnes disent que nous avons les mêmes caractéristiques que les Bahaya.» Il explique en outre comment il a toujours été curieux de savoir d’où il vient.

«Lorsque nous grandissions au Royaume-Uni, notre père était comme le chef du village et nous souhaitons la bienvenue aux gens de partout. Nous avons compris que nous étions britanniques et jamaïcains. Mais j’ai toujours eu cette pensée en moi – où est la maison?» Son frère, Phillip rappelle son premier voyage en 2011. Il est venu seul et est arrivé le jour de son anniversaire. « Ce n’était pas seulement les vacances, dit-il. C’était plus profond que cela. » 


«Je suis venu dans le pays d’un de mes ancêtres. Pour manger la nourriture qu’il aurait mangé, sentir l’air qu’il aurait pu respirer, marcher sur le sol qu’il aurait pu marcher. Je me souviens qu’une des choses que j’ai dit quand je suis arrivé, c’est que cela semblait si familier, dit-il. C’était une semaine de tant de découvertes.»

« C’était intensément profond d’entendre quelqu’un dire «Karibu Nyumbani» (Bienvenu à la maison), dit Noel. Pour quelqu’un qui a vécu toute sa vie sans connaître leur origine, cela signifie beaucoup. »

Sa tante, Adassa fait écho à ces mots: «Je ne pensais pas que je verrais ce jour ou que je viendrais aussi loin. J’ai entendu parler de l’océan Indien, mais je n’ai jamais pensé que je pouvais m’approcher de lui, a déclaré Adassa. D’autant que vous vieillissez, vous vous demandez d’où venons-nous vraiment?»

Représentant trois générations, la famille semble avoir trouvé un nouveau sens à travers leur expérience. Maintenant Freddie dit, ils pensent à la façon de contribuer par leurs diverses compétences.

«Ce n’est pas seulement un appel romantique de venir ici et d’être embrassé par les gens. Nous sommes à la recherche d’une occasion de contribuer », a déclaré Monica. «Nous ne sommes pas des touristes. Ce n’est pas la raison pour laquelle nous sommes ici », a ajouté Freddie.

Johann Johnson, qui est le plus jeune dans le groupe, dit qu’il a vu beaucoup de changements depuis qu’il est venu avec sa mère en 2010. Il croit que la Tanzanie est un endroit avec un avenir brillant.

Source: The Citizen

Traduction par la Team OJAL