fbpx

Souvenons-nous de Muhammad Ali : 10 de ses citations les plus insolentes contre la racisme systémique

Ali au sujet de la suprématie blanche

 
 
« Comment peuvent-ils dire que ma religion, l’islam est une religion « de la haine raciale » après tout le pillage, l’asservissement et la domination de mon peuple par les chrétiens blancs au nom de la suprématie blanche ? « 
 
 

Ali au sujet du fait de ne Jamais transcender sa race

 
 
« Je suis revenu à Louisville après les Jeux Olympiques avec ma médaille d’or brillante. Nous sommes allés dans un petit restaurant où les noirs ne pouvaient pas manger. Je pensais que je les avais mis à l’honneur. Je me suis assis et j’ai demandé un repas. Le champion olympique portant sa médaille d’or. Ils ont dit, «Nous ne servons pas de nègres ici.» J’ai répondu : «Ça va, je ne les mange pas», mais ils m’ont mis à la porte. Je suis donc allé à la rivière, la rivière Ohio, et j’y ai jeté ma médaille d’or. »

Sur La guerre du Vietnam

 
« Pourquoi devraient-ils me demander de mettre un uniforme et d’aller à dix mille miles de chez moi et balancer des bombes et des balles sur les personnes basanées au Vietnam tandis que les prétendu nègres à Louisville sont traités comme des chiens et privés de leurs droits humains élémentaire ? »

Ali au sujet du projet de la guerre du Vietnam

 
« C’est le jour où de tels maux doivent prendre fin. On m’a averti que prendre une telle position me coûterait des millions de dollars. Mais je l’ai dit une fois et je le redirais à nouveau. Le véritable ennemi de mon peuple est ici. Je ne vais pas déshonorer ma religion, mon peuple ou moi-même en devenant un outil pour asservir ceux qui se battent pour leur propre justice, leur liberté et leur égalité. Si je pensais que la guerre pouvait apporter la liberté et l’égalité à 22 millions des miens, ils n’auraient pas à me préparer, je m’enrôlerais demain. Je n’ai rien à perdre en défendant mes convictions. Alors je vais aller en prison, alors quoi? Nous avons été en prison pendant 400 ans ». 

Au sujet de son changement de nom

 
« Cassius Clay est un nom que les Blancs ont donné à mon ancêtre esclave. Maintenant que je suis libre, que je n’appartiens plus à personne, que je ne suis plus un esclave, je leur ai rendu leur nom de blanc, et j’en ai choisi un beau nom africain. » 

Ali se réclamant de l’Afrique

 
« Hier soir, j’ai fait un rêve. Quand je suis arrivé en Afrique, Il y eut un enfer d’un grondement. J’ai du d’abord botter le derrière de Tarzan, pour prétendre être roi de la jungle « . 

Sur le fait d’être noir et fier

 
« Je suis l’Amérique. Je suis la partie que vous ne reconnaissez pas. Mais vous vous êtes habitués à moi. Noir, confiant, arrogant; mon nom, pas le vôtre; ma religion, pas la vôtre; mes objectifs, les miens; habituez vous à moi. »

Au sujet du salut du peuple Noir

 
« La lutte pour elle-même ne me intéresse plus. Je veux aider les gens, les Noirs et j’ai besoin de tout types de médias pour diffuser ma pensée: Dieu, la charité, la paix ». 

Ali au sujet de son héritage

 
« Je vais vous dire comment je voudrais qu’on se souvienne de moi: Comme un homme noir qui a remporté le titre des poids lourds, qui avait de l’humour et qui n’a jamais baissé les yeux devant ceux qui le regardaient de haut. Un homme qui s’est levé pour la liberté, la justice et l’égalité. Et ça ne me dérangerait pas si les gens oublient à quel point j’étais beau ».


Au sujet de la fin de la négrophobie

 
 
« Personne n’a à me dire que c’est une affaire sérieuse. Je ne me bats pas contre un seul homme. Je me bats contre de nombreux hommes, en montrant à beaucoup d’entre eux, qu’il y a un homme qu’ils ne pouvaient pas vaincre, ne pouvait pas conquérir. Ma mission est d’apporter la liberté à 30 millions de Noirs« . 

 

Source : http://atlantablackstar.com/

Traduction : #TeamOjal

Laisser un commentaire