L'Interview de Bob Marley par Mumia Abu-Jamal en Novembre 1979 - Elimu

L’Interview de Bob Marley par Mumia Abu-Jamal en Novembre 1979

Le jeune Mumia Abu Jamal interview le déjà célèbre Bob Marley

 

Mumia Abu Jamal a interviewé Bob Marley à la radio à Philadelphie, Novembre 1979. En Novembre 1979, Bob Marley et les Wailers ont visité l’Amérique du Nord pour la promotion de l’album Survival. Un album avec un thème extérieur militant qui a exploré des questions telles que les Afrodescendants, le nationalisme noir, le rapatriement, et de solidarité panafricaine. Selon de nombreuses sources, Survival devait à l’origine être appelé Black Survival pour souligner l’urgence de l’unité africaine.  Cependant le nom a été raccourci pour éviter les mauvaises interprétations du thème de l’album. Bob Marley a envisagé l’album comme le premier d’une trilogie, suivie par Uprising en 1980 et en 1983 Confrontation.

 


La tournée a commencé à Boston dans la dernière partie d’Octobre 1979 et a pris fin à Libreville, au Gabon, le 6 Janvier, 1980. Au cours de 1979, qui a été l’Année internationale de l’enfant, le groupe a fait des apparitions à quelques concerts de prestations pour enfants, ce fut le cas le 10 Août 1979, en Jamaïque, avant le Survival Tour, et le 15 Décembre 1979 à Nassau, Bahamas. La visite a eu lieu principalement aux États-Unis, mais aussi inclus des performances dans les Caraïbes et en Afrique.



Bob Marley en concert
 


Dans la première partie de la tournée nord-américaine de la tournée, Bob Marley et les Wailers ont visité Philadelphie, en Pennsylvanie, où ils ont joué le Spectrum le 7 Novembre 1979. Alors à Philadelphie, Bob a été interviewé par un journaliste local primé nommé Mumia Abu -Jamal à l’Hôtel Warwick. L’entrevue est présenté ici:


Interview de Bob Marley par Mumia Abu Jamal


Abu-Jamal a été condamné par la suite en 1981 pour assassinat de l’agent de police de Philadelphie Daniel Faulkner et condamné à mort. Il a été décrit comme «peut-être le détenu le plus connu  dans le couloir de la mort au monde», et sa peine est l’une des peines aujourd’hui les plus débattues. Le 7 Décembre 2011, le Philadelphia District Attorney R. Seth Williams a annoncé que les procureurs ne requierent plus la peine de mort pour Abu-Jamal. Williams a dit que Abu-Jamal va passer le reste de sa vie en prison sans possibilité de libération conditionnelle.

Source : Rastafari.tv 
Traduit par la Team OJAL 

Laisser un commentaire