fbpx

LE CONCEPT D’INITIATIVE COMMUNAUTAIRE PAR L’ORGANISATION DE LA JEUNESSE AFRODESCENDANTE DE LYON

En arpentant les rues de la ville, et en analysant les possibilités qu’offre la situation lyonnaise mais aussi en observant le potentiel humain dont regorge la communauté afrodescendante, on peut remarquer que la situation socio-économique de cette communauté pourrait être meilleure sur plusieurs aspects.

C’est pour cette raison qu’à L’OJAL nous faisons la promotion de l’Initiative Communautaire, c’est-à-dire selon la définition du dictionnaire: de proposer, d’organiser le premier quelque chose, de faire quelque chose de soi-même, sans recourir à l’avis, au conseil de quelqu’un d’autre, et ce dans l’intérêt des membres de sa communauté.
Suivant le quatrième point du programme: la «Coopération Economique» par exemple, faire la promotion de l’entrepreneuriat afro en consommant en priorité chez un membre de la communauté est une forme d’initiative communautaire. Quand on dépense en masse chez les autres, comme nous le faisons à l’heure actuelle, sans qu’autant de dépenses soient faites dans notre propre communauté, celle-ci s’appauvrit.
Nous aimons nous plaindre de la mauvaise image et/ou représentation que les afrodescendants ont dans les médias occidentaux, mais à l’OJAL nous promouvons l’autodétermination : La création de médias qui correspondent à nos attentes et à nos réalités, est le genre d’initiative dont la communauté a besoin. Et certains s’activent à le faire ici même: chroniquebeautenoire.com par exemple.
L’éducation aussi est un élément majeur dans l’amélioration des conditions de vie de la communauté afrodescendante. Par exemple, l’enseignement de l’histoire glorieuse de l’Afrique et des communautés afrodescendantes aux plus jeunes est une initiative que chaque parent devrait opérer. La connaissance historique, scientifique et culturelle de soi va également de paire avec la revalorisation de l’esthétique afro naturel.
Un des ecueils majeurs à l’élévation de la communauté afrodescendante, est le manque d’unité entre les différentes composantes de la «mosaïque afro». Sur des critères issus de la colonisation et de la traite négrière transatlantique, nous sommes les plus enclins aux conflit, et bien souvent à cause d’un manque de connaissance du passé commun et du lien que nous avons entre nous. Des rencontres interculturelles pourraient être une initiative qui permettrait aux populations d’ascendance africaine de se connaître et de leur faire remarquer le lien qui les unit, et donc la nécéssité de l’unité des populations afro dans un projet commun.

C’est une liste d’exemples qui n’est évidemment pas exhaustive.
Il est important que les membres de notre communauté comprennnent l’urgence dans laquelle nous sommes; l’heure est au nationalisme de part et d’autre du globe, et le communautarisme est l’instrument dont les peuples disposent pour jouer dans le concert des Nations. L’unité des populations afro et leur autodétermination, par la solidarité communautaire et la coopération économique est la solution dont dispose notre communauté, le reste n’est qu’initiative individuelle. 
Optez pour l’Initiative Communautaire, rejoignez l’OJAL!

Contact: ojal.lyon@outlook.fr

Laisser un commentaire