fbpx

Le Blancs d’Afrique du Sud «craignant pour leur vie» demandent à l’UE le droit de «rentrer»

Les Blancs Sud-Africains demandent à l’Union européenne de leur donner le «droit de rentrer chez eux» après les revendications auxquelles ils sont confrontés de « nettoyage ethnique ».





L’appel à l’action en ligne exige auprès de la Commission européenne (CE) de permettre à tous les Sud-Africains blancs d’obtenir la citoyenneté européenne automatiquement.

La pétition a déjà gagné plus de 1000 supporters en seulement une demi-journée.

Rodrigo de Campos, qui a commencé la campagne, gagne du soutien dans sa conviction que la « population sud-africaine blanche fait face actuellement à un nettoyage et des persécutions ethniques » aux mains du gouvernement au pouvoir de l’ANC, du Economic Freedom Fighters (EFF) parti et « divers particuliers agresseurs anti-blancs « .

Il dit aussi: « Plus de 4000 fermiers blancs ont été brutalement assassinés, y compris souvent  par la torture, le viol et la mutilation. »

Un nombre croissant de partisans croient que la solution est que les populations blanches d’Afrique du Sud, du Zimbabwe et de Namibie soient autorisées à un «retour» dans les pays d’origine de leur ancêtres, qui, dans la plupart des cas, sont les Pays-Bas et le Royaume-Uni .

La pétition compare la situation des Blancs aux Juifs ayant obtenus la citoyenneté en Israël.

« Sur la base de la politique de permettre à tous les Juifs le droit de retourner en Israël du gouvernement israélien, nous croyons qu’il est non seulement souhaitable, mais moralement obligatoire que l’Europe permette à tous les Sud-Africains blancs le droit de revenir. »





Actuellement les Sud-Africains, quelque soit la couleur, doivent pour obtenir un visa du Royaume-Uni, faire une demande comme tout citoyen hors-Union Européenne.

Cela implique d’avoir vécu au Royaume-Uni pendant au moins cinq ans avant d’appliquer – habituellement sur un visa de travail.


Susan Mulder, qui a signé la pétition de Cape Town, a déclaré: « Ma vie et la vie de mes enfants sont en danger tous les jours. Nous aimons l’Afrique du Sud mais ne sommes plus bien accueillir ici dans le pays que nos ancêtres ont construit. On n’a pas d’autre choix que de demander votre aide. »

Un autre partisan de la pétition est Marischka Davies, vivant à Liverpool. Elle a dit: «Je suis un citoyen britannique naturalisé mais ma mère est coincé en Afrique du Sud. Elle devrait être avec sa fille et sa petite-fille. Elle a été attaquée avec un AK47 que l’on a braqué sur sa tête et elle vit seul et  est traumatisée. Elle mérite d’être libre de vivre sans peur. »

Alors que Matty de Bruyn, à Cape Town, a simplement dit: « Il n’y a pas d’espoir pour l’homme blanc en Afrique du Sud. »





Il y a un peu plus d’un demi-million de Sud-Africains vivant en Grande-Bretagne.

Selon la date du recensement, plus de 800.000 Sud-Africains blancs déplacés à l’étranger – principalement en Grande-Bretagne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande – entre 1991 et 2001.

Source : http://www.express.co.uk/ 
Traduit par la team OJAL 


6 réflexions au sujet de “Le Blancs d’Afrique du Sud «craignant pour leur vie» demandent à l’UE le droit de «rentrer»”

  1. Ils auraient pu retourner en Europe il y a bien longtemps non? qu´est-ce qu´ils attendaient? parce que les privilèges de race commencent à s´effondrer, oh on n´est pas en sécurité!!!

    Répondre

Laisser un commentaire