Côte d’ivoire : Abidjan accueille la journée mondiale de la culture africaine et des Afrodescendants  - Elimu

Côte d’ivoire : Abidjan accueille la journée mondiale de la culture africaine et des Afrodescendants 

La Côte d’Ivoire abritera le 24 janvier 2020 l’un des grands événements culturels de l’année. Il s’agit de la célébration officielle de la journée mondiale de la Culture africaine et afrodescendante (JMCA).

Pour annoncer cet événement de taille, les premiers responsables ont animés une conférence de presse en décembre dernier à Abidjan au siège de Totem communication.

 

Pour le Prof N’golo Soro, secrétaire général de la commission d’Unesco de Côte d’Ivoire, l’institution (Unesco) s’engage en faveur de la JMCA. « Si l’UNESCO a accepté la journée, c’est parce qu’elle est pour la diversité culturelle. Cela veut dire que l’UNESCO pense que la culture africaine est certainement menacée, et qu’il faut la revigorer, lui donner de la place, permettre qu’elle s’exprime. Donc nous donnons une lucarne à cette culture pour qu’elle ne se mesure pas. C’est pour qu’elle prenne sa place, et qu’on ne se sente pas étrangers chez nous-mêmes. Il faut également valoriser la culture caribéenne pour ne pas qu’elle soit méprisée. Si l’UNESCO s’associe à la journée, c’est parce qu’elle est pour la diversité », a-t-il souligné.

La date de l’événement n’est pas choisie par hasard, elle a des liens avec la charte de la renaissance culturelle africaine. Ainsi, elle reste capitale, « La date du 24 janvier est capitale. Le 24 janvier 2006, les chefs d’État et de gouvernement africains ont adopté une charte qui s’intitule ‘la charte de la renaissance culturelle africaine’ ».

« Nous étions à la recherche d’une date symbolique pour la Journée mondiale de la culture africaine. Dans notre recherche, nous sommes tombés sur cette charte. Tout y est pour donner espoir au peuple africain. Ce qui veut dire que la #Jmca devient un instrument pour la promotion de la charte pour la renaissance culturelle africaine adoptée en 2006 », a expliqué John Dossavi sur les raisons du choix de la date du 24 janvier de chaque année pour célébrer les JMCA.

Il faut rappeler la journée mondiale de la culture africaine et afrodescendente a été désignée le 20 novembre 2019 à l’Unesco par les 193 États membres de l’organisation à l’initiative du Togo avec le Co-parrainage de plus de 22 pays de tous les continents.   A cette conférence de presse, on note la présence de certaines célébrités de la culture notamment Werewere Liking et Monique Séka, qui apportent leur soutien à cette manifestation mondiale. Ce grand festival célèbre le 24 janvier de chaque année le cinéma, la littérature, l’humour, la musique, la danse et la mode.

Elimu

Laisser un commentaire