fbpx

Comment l’Europe réussit à satisfaire les Africains de sa domination

Bien qu’ils le souhaitent, les Européens n’ont pas la capacité physique d’occuper l’Afrique. L’Afrique est trop grande, trop vaste et trop diverse. Cependant, l’Europe a le pouvoir d’occuper idéologiquement l’Afrique. Ils ont choisi cette voie et ça leur a donner des résultats encore meilleurs, plus encore que l’occupation physique.

Au moment où l’article est écrit, l’Europe coloniale est en train de doubler leur occupation idéologique en investissant massivement dans leurs principaux canaux de propagande comme la BBC, RFI, CNN.

Le gouvernement britannique dépense chaque année 600 millions d’euros sur BBC World Service (la branche internationale de propagande de la BBC). Et, chaque semaine, le Service mondial atteint 96 millions de personnes en Afrique, la plus grande audience de la chaîne.

Maintenant, demandez-vous, pourquoi le gouvernement britannique donne 600 millions d’euros chaque année pour informer les africains ?

Comme Carter G. Woodson a dit : 

« Si vous pouvez contrôler la pensée d’un homme, vous n’avez pas à vous soucier de son action. Lorsque vous déterminez ce que l’homme doit penser vous n’avez pas à vous préoccuper de ce qu’il va faire. Si vous faites qu’un homme puisse ressentir qu’il est inférieur, vous n’avez pas à le forcer à accepter un statut d’infériorité, car il le cherchera lui-même. Si vous faites ressentir à un homme qu’il est juste un paria, vous n’avez pas à lui ordonner de dégager. Il ira sans qu’on le lui dise ; et s’il n’y a pas de porte arrière, sa nature en créera une » .


Maintenant, voici: la France.

Chaque année, la France consacre 273 millions d’euros en trois médias de propagande internationales: 140 millions d’euros en Radio France Internationale (qui atteint chaque semaine 40 millions de personnes principalement en Afrique); 80 millions d’euros sur la France 24 (l’aspirant français CNN, qui a atteint chaque semaines 45 millions de personnes, principalement en Afrique); et 63 millions d’euros dans le projet TV5, un canal pour la diffusion de la langue française et la culture francophone dans ces pays, dans le monde, qui atteint environ 55 millions de personnes chaque semaine, principalement en Afrique aussi.

Encore une fois, demandez-vous, pourquoi le gouvernement français consacre 273 millions d’euros chaque année à informer les africains ?

La réponse est simple. Il y a une guerre qui se passe pour le contrôle de ton esprit ! Comme George Orwell a dit « Le moyen le plus efficace pour détruire les gens est de nier et d’effacer leur propre compréhension de leur histoire », et les médias, dont l’activité principale est le déguisement informatif et de divertir les populations africaines, n’ont qu’un seul ordre du jour : corrompre notre compréhension de nous-mêmes, notre réalité et le monde entier, par l’implantation chez les jeunes, l’esprit des idées et des concepts qui nous conduit finalement à croire en ce que sera jamais suivi en période de crise politique ou économique.

La logique derrière la domination des médias massifs en Afrique par ces puissances occidentales est de préparer les Africains pour un rôle subalterne dans ce monde. C’est un processus de déshumanisation comme Steve Biko l’a dit en son temps.

« L’arme la plus puissante dans les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé » 


~ Steve Biko


De Genghis Khan à Hitler, ils savent qu’une fois que vous avez gagné la guerre de propagande, il est plus facile de conquérir n’importe quelle nation.

« Le berger tente toujours de persuader les moutons que leurs intérêts et le sien sont les mêmes. » 


~ Marie-Henri Beyle

L’élite africaine reçoit maintenant 100% de leur information des Européens. Si quelque chose arrive à Lagos ou Accra, ils obtiendraient les nouvelles de CNN ou la BBC.

« Nous devenons esclaves du moment où nous remettons les clés de la définition de la réalité entièrement à quelqu’un d’autre, que ce soit une entreprise, une théorie économique, un parti politique, la Maison Blanche, Newsworld ou CNN. »


~ B.W. Powell


Les gouvernements africains devraient prendre des mesures fortes pour restreindre la diffusion de la propagande étrangère sur leur territoire. Les intellectuels d’Afrique devraient sortir de leur zone de confort et rejoindre la ligne de front de l’indépendance intellectuelle offensive. Tout pays qui n’imprime pas son propre dictionnaire est un colonisé ou en sera bientôt ! Celui qui définit, règne. Les mots sont les blocs de construction de la réalité. La réalité appartient à ceux qui fabriquent les blocs !


Source : ReunionBlackFamily.com
Traduit par l’équipe OJAL

Laisser un commentaire