fbpx

Responsabilité Communautaire: T.I. honoré par le Sénat pour son impact positif sur la communauté

T.I. a récemment été honoré par le Sénat de Géorgie pour son travail philanthropique.

Le rappeur, né Clifford Harris, a été reconnu au Georgia State Capitol pour avoir eu un impact positif sur la communauté.

Le sénateur d’État Donzella James, Atlanta, a parrainé la résolution applaudissant l’artiste pour son association à but non lucratif, Harris Community Works, qui travaille avec les défavorisés, et pour For The Love Of Our Fathers, qui travaille avec les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de démence.

T.I. a également pris la parole dans des écoles de la région dans le cadre de son service communautaire post-prison et a fait don de son temps et de son argent à des efforts louables allant des secours aux victimes de l’ouragan aux clubs Boys & Girls Clubs.

Il a également organisé l’acha et et la remise de cadeaux de dinde de Thanksgiving et a remis des cadeaux de Noël aux familles dans le besoin dans toute la ville.

L’artiste est également connu pour son activisme. En juillet 2016, il s’est joint à des centaines d’Atlantiens pour une marche pacifique afin de protester contre les tirs par la police d’afro-américains. En avril 2018, il s’est joint à d’autres personnes pour appeler au boycott de Starbucks à la suite de l’arrestation controversée de deux hommes noirs largement dénigrée pour son caractère raciste. Il a également pris la parole contre Gucci récemment, agrandissant encore son statut d’activisme dans la communauté Afrodescendante.

Dans une action très populaire, en février 2018, il a aidé à acheter des billets pour que des centaines de personnes assistent à une projection préliminaire de «Black Panther» au Regal Hollywood Stadium 24 de Chamblee.

Enfin comme nous le savons T.I a des activités dans le domaine de l’immobilier avec son action de rachat de quartiers à Atlanta pour lutter contre la gentrification et l’exclusion des plus défavorisés.

C’est donc en toute logique qu’il a été honnoré par le sénat de son Etat pour son impact positif. Loin d’être un simple rappeur, nous avons devant nous une personne adulte consciente de sa responsabilité communautaire, de la nécessité d’opérer une coopération économique, d’avoir un programme de solidarité, de travailler à l’Unité et ainsi d’opérer par son action l’initiative communautaire.

L’OJALEMENT dans toute ses dimentions ou presque (le rapatriement est-il à son programme? Qui sait?). Une fierté pour la culture Hip-Hop mais aussi pour les Afrodescendants en général.

OJALEZ-VOUS

Le Ghana produit plus de femmes entrepreneures que n’importe quel autre pays!



Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’augmentation du nombre de femmes entrepreneures n’est pas nécessairement liée au rythme de la richesse et du développement économique de leur pays, comme le montre ce dernier Index sur l’entreprenariat féminin. La deuxième édition du Mastercard Index of Women’s Entrepreneurship (MIWE) a révélé que certaines des économies les moins riches et développées affichaient des taux de participation des entreprises plus élevés que ceux de leurs pairs développés plus riches.



Le Ghana est arrivé en tête avec 46,4% des entreprises du pays appartenant à des femmes. L’Ouganda arrive en troisième position, avec 33,8% des entreprises appartenant à des femmes, selon l’indice publié ce mois-ci.

Le MIWE est un indice pondéré qui aide à mieux comprendre et identifier les facteurs et les conditions les plus propices à la réduction de l’écart entre les hommes et les femmes parmi les propriétaires d’entreprise dans une économie donnée. Les facteurs comprennent les résultats de la promotion de la femme, l’accès au savoir et aux services financiers, ainsi que les facteurs favorables à l’entreprenariat.


L’indice a examiné 57 économies différentes dans le monde, y compris le Botswana, l’Éthiopie, l’Afrique du Sud et l’Ouganda. Le Ghana, le Nigeria et le Malawi ont été les nouveaux ajouts.

Le Ghana a obtenu de bons résultats en termes d’avancement, de même que le Nigéria. Les scores globaux étaient de 62,4% (Nigéria) et 59,1% (Ghana). Selon l’indice, les pays africains ont également obtenu de bons résultats en matière de participation des femmes au marché du travail, avec 100% de Malawi, 96,1% pour le Ghana et 86,6% pour l’Éthiopie.

L’Afrique du Sud a trèst bien réussi à partager les actifs de connaissances avec les femmes et à fournir un accès financier, avec un score de 84,3%, se classant 6ème sur 57 pays. Le Botswana a suivi de près avec un score de 73%.

En effet, le continent affichait un score élevé en termes d’inclusion financière des femmes avec l’Afrique du Sud, avec 98,7%, le Ghana avec 84,6% et 77,1% en Éthiopie.



Les résultats de l’indice montrent essentiellement que les femmes entrepreneurs sont le pilier de la croissance économique et les instruments de développement et d’inclusion financière en Afrique.

«Le Botswana, le Ghana et l’Ouganda brillent comme des exemples de la détermination des femmes à subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. L’Afrique excelle à créer des femmes chefs d’entreprise fortes, déterminées à réussir malgré les contraintes financières, réglementaires ou techniques», Beatrice Cornacchia, directrice de Marketing et communications, Moyen-Orient et Afrique, Mastercard a été cité par mastercard.com.



L’Indice a également révélé que les perceptions culturelles des femmes chefs d’entreprise en Afrique étaient principalement positives: 69,1% en Ouganda et 67,2% au Nigéria, par rapport à leurs collègues du Moyen-Orient. Ainsi, il existe des incohérences dans la propriété des entreprises appartenant à des femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).

Selon l’indice, bien que le Ghana et l’Ouganda aient une forte proportion de femmes chefs d’entreprise, l’inverse est observé chez leurs pairs régionaux tels que l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte, l’Iran, l’Algérie, l’Éthiopie, le Malawi et la Tunisie (moins de 10% des femmes entrepreneurs). l’Arabie saoudite (1,4%).

L’Indice a en outre indiqué que l’inclination limitée de certaines femmes à la propriété d’entreprises pouvait être sapée par un accès limité à l’éducation et au financement, ainsi que par des perspectives d’entreprise. L’Index a souligné que ces défis ne concernaient pas uniquement les Africains, mais que les femmes entrepreneures des pays développés étaient également victimes de préjugés culturels et sexistes qui les empêchaient d’ouvrir ou de développer leurs propres entreprises.



Source : Face2faceafrica.com
Traduit par la Team OJAL


Responsabilite Communautaire: Queen Latifah construira un projet immobilier de 14 millions de dollars dans sa ville natale

NJ.com a annoncé que la légende du hip-hop serait sur le point d’inaugurer un projet immobilier de 14 millions de dollars à Newark, dans le New Jersey. Le plan comprend 20 maisons en rangée de trois familles de 60 unités chacune et un immeuble de trois étages à usage mixte avec 16 unités supplémentaires de logements abordables.

Instagram

L’actrice et rappeuse, née à East Orange, construira la structure de Springfield Avenue et South 17th Street en collaboration avec GonSosa Development, une entreprise de construction générale.

Latifah a exprimé son sentiment de fierté à propos de son chez-elle avec les futurs diplômés de la classe de Rutgers-Newark lors de son discours d’ouverture en mai dernier.

«Le Newark d’aujourd’hui est à nouveau en émoi, car notre plus grande valeur exportable n’a jamais été un produit, il a toujours été le peuple. Des gens comme chacun d’entre vous – des individus uniques, forts et créatifs « , at-elle déclaré.

Selon Pix 11, la jeune femme âgée de 48 ans collabore avec Blue Sugar Corporation, où elle occupe le poste de coprésident. Son ouverture est prévue pour décembre 2020. Une porte-parole des développeurs, Cristina Pinzon, a partagé une déclaration expliquant les intentions de les constructeurs.

« BlueSugar et GS Developers partagent la conviction qu’un logement décent et abordable devrait être disponible pour tout le monde, quelle que soit sa situation financière »,

Semblable à l’actrice Set It Off, Shaquille O’Neill, ancien champion de NBA et natif de Newark, a également investi dans une tour du centre-ville l’an dernier.

Queen Latifah appears in a portrait taken backstage during Queen Latifah's video shoot for 'Fly Girl' on June 28 1991 in New York City

« Ils comprennent à quel point il est difficile de joindre les deux bouts pour de nombreux résidents et veulent faire partie de la solution. Ils restent déterminés à améliorer la vie dans des communautés comme Newark », a poursuivi M. Pinzon.

Oui, reine!

Les projets se multiplient dans ce sens aux USA, où les millionnaires investissent dans leur propre communauté. Favorisant le leitmotiv désormais connus du « buy back the block » avec entre autres T.I. 

Ils valorisent ainsi tous ensemble et chacun dans leur villes respectives leur communauté. Ils font leur devoirs, tout simplement, de privilégiés ayant les moyens de redistribuer et donner des opportunité à leur communauté qui a fait d’eux les stars que nous connaissons. Esperons que cela fasse boule de neige…et que les stars francophones suivent le pas!

Traduit par la Team OJAL
source: blavity.com

Qui était GERONIMO PRATT, parrain de 2Pac et membre des Black Panthers?

Geronimo Pratt, Black Panther Party, Black politics, Black History, Black History 365, DDH: Daily Dose of History

Geronimo Pratt est né Elmer Pratt le 13 septembre 1947 à Morgan City, en Louisiane. Il était l’un des six frères et sœurs nés de Jack et Eunice Pratt. Ses parents possédaient une petite entreprise de récupération de ferraille. En grandissant, Pratt appréciait ses études et était un excellent élève. C’était aussi un bon athlète. Il était le quarterback de son équipe de football au lycée.

Armée

En 1965, Pratt, âgé de 18 ans, entra dans l’armée américaine. Il a été envoyé au Vietnam, remplissant deux mandats avec distinctions. Il a remporté deux étoiles de bronze, une étoile d’argent et deux coeurs violets. En 1968, il a reçu une distinction honorable.

Éducation

À son retour du Vietnam, Pratt s’est installé à Los Angeles, en Californie. Profitant du GI Bill, il a étudié à UCLA. Alors qu’il fréquentait l’école, il a rencontré Alprentice ‘Bunchy’ Carter, chef du chapitre du sud de la Californie du Black Panther Party (BPP). Après l’assassinat de Bunchy (paix à son âme) en 1969, Pratt décida de rejoindre le BPP. Il a pris le nom de « Geronimo », en hommage à un chef apache éminent et chef de la résistance à la domination américaine et mexicaine, et à « Ji-Jaga », au nom d’un peuple d’Afrique Centrale

Black Panther Party

En rejoignant le BPP, Pratt a été déclaré ministre de la Défense et chef du secteur de Los Angeles. Maintenant affilié à un parti politique considéré comme une menace pour la sécurité nationale, Pratt est devenu une cible. Le FBI et son programme de contre-espionnage (en réalité de contre-insurrection ndlr), de surveillance et de destabilisation des activistes Afrodescendants, COINTELPRO, surveillaient de près Pratt.

Geronimo Pratt, Black Panther Party, Black politics, Black History, Black History 365, DDH: Daily Dose of History

Persecutions

Peu de temps après son adhésion au BPP, Pratt est victime de COINTELPRO. Les autorités l’ont accusé du meurtre de l’institutrice Caroline Olsen en 1968. Olsen a été abattu lors d’un braquage à Santa Monica. Johnnie Cochran (avocat célèbre pour son procès gagné en faveur de OJ Simpson ndlr), qui faisait partie de l’équipe juridique de Pratt, a affirmé que celui-ci se trouvait à une distance de 350 km pour assister à une réunion du BPP pendant la période du meurtre. En dépit de ce fait et du fait que le mari d’Olsen avait déjà identifié le tireur, Pratt a été reconnu coupable. Son verdict de culpabilité peut être attribué en grande partie à la supposée déposition de Julius ‘Julio’ Butler, témoin.

Prison

Pratt a été condamné à 27 ans de prison. Huit de ces années ont été passées en isolement. Cochran a travaillé sans relâche pour faire en sorte que Pratt voie justice. En 1996, il a obtenu un nouveau procès et a été libéré en 1997. Le président du tribunal a annulé la décision parce que le bureau du procureur général n’a pas informé le jury initial que Julio Butler était un informateur rémunéré du FBI.

Famille

En 1971, sa femme Saundra a été tuée alors qu’elle était enceinte de 8 mois et son corps a été laissé dans un fossé. L’assassinat a été attribué à l’époque à un schisme entre les partisans de Huey Newton et ceux d’Elddridge Cleaver; Pratt et sa femme appartenaient à la faction Cleaver. Plus tard, Pratt pensa que ce récit était un mensonge du FBI et que le meurtre de Saundra n’était pas lié à ses activités au sein du Black Panther Party.

Geronimo Pratt, Black Panther Party, Black politics, Black History, Black History 365, DDH: Daily Dose of History

Activisme

Pratt a également gagné un procès pour emprisonnement injustifié et a reçu 4,5 millions de dollars. À sa libération, il a consacré sa vie à faire du lobbying auprès des personnes incarcérées à tort. Au cours de ses dernières années, il a effectué un rapatriement en Tanzanie, avec la fille des ex-membres du BPP, Eldridge et Kathleen Cleaver. Geronimo Pratt est décédé le 2 juin 2011. Il avait 63 ans.

2pac lui a dédié son morceau « I ain’t mad at cha » ainsi qu’a son père adoptif, Mutulu Shakur qui n’était autre qu’un proche amis et partenaire chez les BPP de Geronimo Pratt. 

Traduit par la Team OJAL

Lil Jon a ouvert deux écoles au Ghana!

Le rappeur primé aux Grammy Awards, Lil Jon, fait du bien à une époque où le monde en a le plus besoin.

 



Pencils of Promise, l’organisation qui aide à construire des écoles et à accroître les possibilités d’éducation dans les pays en développement, a confirmé que Lil Jon avait ouvert sa deuxième école dans le village de Mafi Atitekpo au Ghana. La nouvelle école nommée, l’école primaire Mafi Atitekpo DA, a ouvert ses portes en décembre 2017 et a été officiellement inaugurée en juillet 2018; elle est depuis opérationnelle avec 313 enfants inscrits.

Grâce à la généreuse donation de 70 000 dollars de Lil Jon, Pencils of Promise a pu construire des écoles sécurisées. La plupart de ces écoles sont surpeuplées, ce qui oblige certains élèves à apprendre sous un arbre en dehors de l’école. Témoin de ces conditions d’apprentissage lors de son premier voyage au Ghana, c’est ce qui a motivé Lil Jon à aider.

La première école que Lil Jon a aidé à financer en octobre 2017, qui a été construite en l’honneur de feu sa mère, Carrie M.Smith, accueille actuellement près de 250 élèves. Au total, le programme de population touche plus de 35 000 étudiants au Ghana.







«L’année dernière [octobre 2017], je suis allé avec ma famille ouvrir ma première école Pencils of Promise au Ghana et maintenant, avoir plus de 300 enfants déjà inscrits dans ma deuxième école est incroyable! C’est vraiment gratifiant de voir l’impact de ces écoles sur tant d’avenir de ces enfants et de leurs familles », a déclaré Lil Jon.

PoP a également collaboré avec des stars telles que Justin Bieber et Olivia Culpo dans le passé pour soutenir ces systèmes éducatifs difficiles.

Source : aol.com
Traduit par la Team OJAL

 

Jay-Z et Meek Mill lancent une alliance pour la réforme de la prison: 50 millions de dollars sur la table

Hova ne perd pas son énergie comme R.Kelly. Nous ne parlerons pas de Foxy Brown ici  mais de sa dernière démarche pour la communauté. Elle est salutaire: « un groupe improbable composé de deux des plus grands rappeurs du monde et de trois des plus grands propriétaires d’équipes sportives du pays a uni ses forces pour redresser le système judiciaire américain. Meek Mill, Jay-Z, le propriétaire des Patriots, Robert Kraft, le copropriétaire des 76ers, Michael Rubin, la copropriétaire des Nets, Clara Wu Tsai, et d’autres encore ont lancé Reform Alliance, une nouvelle initiative axée sur la refonte du système de probation et de libération conditionnelle dans le but de: libérer au moins 1 million de personnes prises dans le système au cours des cinq prochaines années. Pour atteindre cet objectif, ils ont annoncé une contribution de 50 millions de dollars et engagé un commentateur politique et activiste, Van Jones, en tant que PDG, a annoncé Rubin lors d’une conférence de presse au John Jay College à New York mercredi. (Le PDG de Third Point Management, Daniel Loeb, le PDG de Galaxy Digital, Michael E. Novogratz et le PDG de Vista Equity Partners, Robert F. Smith, occupent les postes de fondateurs et d’investisseurs.) » Voilà ce qu’on appelle de la solidarité et de la responsabilité communautaire. Quand bien même la table entière n’est pas composé d’Afrodescendant il va sans dire que le projet sera bénéfique en premier lieux à ces derniers.

 

« La première étape des réformistes consistera à concentrer les 4,5 millions de personnes en libération conditionnelle ou en probation. Jones a présenté son plan en trois points, affirmant que l’organisation «n’est pas une banque» mais s’alignera plutôt sur les groupes de réforme de la justice pénale qui travaillent depuis des décennies et «amplifient» leur combat plutôt que d’essayer de le dépasser. « Nous ne sommes pas ici pour réinventer la roue, mais pour l’accélérer », a-t-il déclaré. L’alliance n’a pas non plus pour objectif de recruter de meilleurs avocats pour les libérés conditionnels et / ou les personnes en probation, mais de s’attaquer directement au problème et de démanteler les lois qui maintiennent les personnes aux prises avec la «porte tournante» de violations arbitraires. » Mill a ajouté: «Je suis l’un des chanceux. Je suis ici pour parler au nom de ceux qui n’ont pas voix au chapitre. Je n’ai pas demandé à être le visage de la réforme, mais je veux combler les lacunes et rendre le monde meilleur, en particulier pour ma culture.  » C’est limpide.

Grande idée!! Surtout quand on sait que dans nos contrées francophones les têtes de gondoles font les clowns sur les plateaux télé en se promettant des octogones. Incapables de copier les meilleurs, ils innovent dans le pire. Ils se contenterons de dédicasser des détenus dans leur prochain morceau. Notre dédicasse dans cet article sera pour le crew « La Brigade » qui a rappé voilà quelques années déjà:

Privé d’liberté depuis plus d’4 fois cent ans
J’enseigne aux frères et sœurs qu’le mal a fait son temps
Si j’quitte cette terre, c’est contre l’ennemi luttant
Pourvu qu’Dieu n’fasse pas de moi le dernier des militants

Traduit en avant  première francophone par la Team OJAL
Source: vulture.com

Kodak Black ouvre bientôt une école en Haïti

Après avoir récemment fait un don de 10 000 dollars a une fondation pour l’éducation: Jack & Jill Children’s Center, voici le jeune rappeur qui déclare avoir acheté un manoir à sa grand mère en Haïti, mais aussi et surtout l’envie de crée une école sur place!

 

Résultat de recherche d'images pour "kodak black"

Voilà qui réjouira les parents de l’île qui pourront, esperons que l’enseignement sera de qualité, envoyer leur progeniture dans l’école d’un rappeur! Cela paraît très ironique, mais chaque bonne volonté est à saluer et nous encourageons continuellement ce genre de pratique.

Bravo donc à Kodak Black et à tous ceux qui essaient d’elever la communauté par l’éducation.

Ojalezvous!

Jay-Z et Diddy créent une application pour localiser les entreprises tenues par des Afrodescendants!

Au cours des dernières années, Diddy et Jay-Z se sont régulièrement retrouvés au sommet du top des artistes les plus riches du monde du hip-hop selon le magazine Forbes. Maintenant, il semblerait que les deux associent leur immense richesse pour aider les Noirs à travers les États-Unis.

Dans un article de couverture de GQ, Diddy révèle que Hov (le surnom de Jay-Z) et lui se sont associés pour créer une nouvelle application conçue pour aider les gens à localiser les entreprises appartenant à des Noirs. L’idée, qui découle d’une vieille idéologie selon laquelle les Noirs peuvent devenir indépendants en construisant une richesse collective (Coopération Economique), est que leur application facilitera en fin de compte les Noirs à s’aider eux-mêmes.
Diddy tient à préciser que cela n’empêchera pas les Noirs de faire des emplettes ailleurs, mais aidera plutôt les entreprises noires à se développer.


«Il ne s’agit pas de rompre avec quelconque autre communauté», a déclaré Diddy  «Nous irons quand même à Chinatown. Nous achèterons toujours Gucci! », continua-t-il avant de rire. «Mais l’application nous permettra d’avoir une communauté économique. Il s’agit de gagner le pouvoir économique des Noirs. « 

On ne sait pas exactement quand, exactement, l’application de Hov et Diddy atteindra nos iPhone et Androïd, mais il semble bien que Diddy et Hov travaillent d’arrache-pied. Espérons que nous aurons plus de détails très bientôt…

Source : XXLMag.com
Traduit par la Team OJAL
 
 

T.I rachète des quartiers d’Afrodescendants à Atlanta

La conscience d’une responsabilite communautaire

Connaissez-vous Yacouba Sawadogo? Vous devriez: il s’agit de l’homme génial qui a arrêtré la progression du desert dans son village natal de gourga au Burkina Faso. Quel rapport avec un rappeur multimillionaire T.I? A priori à part leur couleur de peau pas grand chose.

 

Viacom Summer TCA
CREDIT: Phillip Faraone/Getty Images pour Viacom

T.I n’arrête pas le desert mais il s’est attaqué à un phénomène économique et social qui touche de très nombreux quartiers afro-américains: la gentrification. C’est ce phénomène qui veut que des bobos fils à papa blancs viennent dans ton quartier car il leur évoque la dure vie du ghetto qu’ils ont vu dans les clips des années 90 et qu’ils s’y installent en masse, faisant ainsi grimper le prix du loyer. Qui dit hausse du prix du loyer dit disparition des classes laborieuses qui ont justement donné l’âme au quartier. S’en suit une paupérisation, un nouvel exode des plus démunis vers des zones encore moins bien pourvus d’infrastructures, écoles hopitaux etc. Un grand remplacement à l’envers en somme.Tout comme le sable avait repris ses droit sur la forêt.

Un partenariat entre de grands acteurs, tous Afrodescendants

Ce phénomène n’est pas nouveau mais la plupart des gens le voient comme une conséquence logique et innarrêtable de l’urbanisation des grandes villes. Ce n’est pas le cas de tout le monde. Comme vous le savez aux states les renois sont organisés à des degrés qu’on n’imagine même pas dans nos villes européennes. Tenez vous bien, c’est le genre de collaboration qui envoie du lourd. Donc le gars T.I s’associe avec une société immobilière nigeriane (Dynasty Real Estate) et une organisation dont l’objectif est toute une inspiration pour l’OJAL: « Revitaliser et reconstruire des communautés, un quartier à la fois. »Il s’agit de la Urban Planning Management, qui s’attèle à ce gros problème depuis plus de trente ans.

 

Redonner vie a des quartiers entiers


Ce trio panafricainement éclatant a donc eu pour objectif de racheter des quartiers entiers où vivent des Afrodescendants pour revitaliser et « dégentrifier » ces quartier d’Atlanta, ville d’origine du rappeur. Ce mouvement est connu sous le sloggan « buy back the block ». En clair il vont redonner vie à des quartier en rachetant des immeubles pour en faire des logements accessibles pour la communauté qui avait historiquement donné vie à ces quartiers. C’est tout bonnement revolutionnaire et foutrement inspirant. Ca change des business du genre « je vais créer ma marque de Whisky » ou bien « je vais ouvrir une chaîne de fastfood ». Il s’agit d’une initiative ultra positive, communautaire, qui donne du sens à ce mot et crée de l’unité en même temps qu’un avenir moins sombre pour des milliers de gens. Car ils l’achètent ensemble leur quartier, ce qui est gage d’une preservation de l’habitat. Que demande le peuple? 

Big Up au talentueux T.I pour ce geste qui on l’espère inspirera d’autres personnes de sa stature. SALUTE!

pour en savoir un peu plus sur ce mouvement dont nous devrions nous inspirer asap: 

https://www.buytheblock.com/

source: vibe.com

Ojalezvous!  

Adebayo Ogunlesi, le milliardaire afro qui possèdent 5 aéroports européens!

L’excellence chez les Nigerians

Il y a un esprit appelé esprit d’excellence associé à tous les Nigérians (et par extension à tous les Africains), peu importe où nous nous trouvons partout dans le monde. En dépit de tous les défis auxquels nous avons été confrontés en tant que nation, nous sommes restés tenaces, résilients et repoussons les limites. (c’est une traduction d’un article Nigerian ndlr).

Mr Adebayo Ogunlesi avec sa femme le Dr. Amelia Quist Ogunlesi

French Days

La methode OGUNLESI: Travail et discretion

Adebayo Ogunlesi n’est pas connu au Nigéria comme Dangote, Adenuga, etc. Mais au Royaume-Uni, il est une icône, un pionnier de l’industrie aéronautique, il a été le premier à avoir L’aéroport de Gatwick et aussi il a acheté 4 autres, tous au Royaume-Uni. Ogunlesi est un homme qui ne croit pas au buzz et aux phénomènes de médias, c’est quelqu’un qui laisse parler son travail.

Alors que le Nigeria envisage d’avoir sa compagnie aérienne nationale, Nigeria Air, qu’en est-il de quelqu’un comme Adebayo Ogunlesi qui peut transformer l’aéroport de Lagos en un aéroport d’affaires et touristique de classe mondiale, comme il a pu le faire avec l’aéroport de Gatwick. Il a également racheté l’aeroport d’Edimbourg. Il est plus connu au royaume unis qu’au Nigeria, c’est un comble!

 

Un parcours  brillant

Ogunlesi est originaire de Makun, Sagamu, État d’Ogun au Nigeria. Il est le fils de Theophilus O. Ogunlesi, le premier professeur de médecine nigérian à l’Université d’Ibadan. Sa famille est d’origine yoruba. Ogunlesi est allé à King’s College, à Lagos, une école secondaire à Lagos, au Nigeria. Il a reçu un B.A. avec mention très bien en philosophie, politique et économie de l’Université d’Oxford en Angleterre (major de promo). En 1979, il a reçu un J.D. magna cum laude de la Harvard Law School et une maîtrise en administration des affaires de la Harvard Business School, qu’il a poursuivie en même temps. Durant son séjour à Harvard, il était membre de la Harvard Law Review.

Adebayo « Bayo » O. Ogunlesi (né le 20 décembre 1953) est un avocat et banquier d’investissement né au Nigeria. Ogunlesi est actuellement président et associé directeur de la société de capital-investissement Global Infrastructure Partners (GIP). Ogunlesi était l’ancien responsable de Global Investment Banking chez Credit Suisse First Boston avant d’être promu au poste de Chief Client Officer et Executive Vice President. Il est marié à l’optométriste de renom, le Dr. Amelia Quist Ogunlesi. Il est le seul africain dans le think tank Forum Strategique et Politique, un groupe de 16 puissants PDG qui conseil Donald Trump. Gageons que l’expression « Pays de merde » n’était pas son idée!

Esperons également qu’on le rencontrera dans les politiques Africaines et notamment peut-être à la Banque Africaine de Developpement (BAD) vu ses talents de banquier. L’excellence induit une responsabilité communautaire, l’un des mentra de l’OJAL que vous n’oublierez pas de sitôt…

Source : HowAfrica.com

Traduit par la Team OJAL