fbpx

Les Afrodescendants et le Covid-19: comment bien vivre la pandémie?

Diaspora Afrodescendante: comment vivre le confinement au mieux?

Vous avez été pris de court concernant la pandémie qui s’est abattue en Occident après l’Asie? Vous voilà « pris au piège » chez vous et vous pensez que le temps sera long? Pas nécessairement. Après avoir fait des provisions et être sécurisé d’un point de vue alimentaire, on peut avoir un moment d’égarement, de perte de sens, ne paniquez pas! Cela va empirer les choses. On ne va pas se mentir: cela peut prendre quelque temps alors organisons-nous au mieux.

Nous sommes chez Elimu en pleine activité même loin les uns des autres et nous avons quelques tips à vous donner pour passer ce temps le mieux possible.

Voici les quelques points que nous allons aborder pour mieux se préparer à la crise sanitaire dans un premier temps.

  • Arriver à télétravailler
  • Eviter les pièges
  • Lire
  • Se former
  • Black love: solidifer le couple
  • Danser en famille pour décompresser
  • Se retrouver soi-même: la quête de soi

Arriver à télétravailler

Vous êtes étudiant et il y a douze personnes dans l’appartement familial? Mère célibataire et en charge de vos enfants? Célibataire dans 9m2 en Cité Universitaire? Ces situations peuvent être extrêmement difficiles à vivre dans un contexte de confinement. Vous pouvez perdre patience, amplifier des situations de conflit ou à l’inverse lâcher les bras et n’être ni positif ni productif du tout. Toutes ces idées ne sont pas applicables partout, mais avec de l’imagination vous pouvez vous adapter au mieux où que vous soyez.

Selon une étude de la Dares (2019), une personne qui télétravaille est interrompue en moyenne 1,6 fois plus souvent qu'une personne travaillant au bureau

Cette étude ne spécifie pas le nombre de membres de la famille lorsqu’on télétravail. Ni même si l’on ne dispose pas d’un espace privatif pour pouvoir télétravailler en paix. Si l’on rajoute à cela que parmi les membres de la famille certains ont des difficultés de santé (antérieurs au Covid-19) cela peut paraître totalement démoralisant de tenter de travailler à la maison. Pourtant votre équilibre dépendra aussi de la capacité à rester un tant soit peu actifs dans vos zones de compétence.

L’une des mesures qui semble pertinente pour pouvoir travailler à la maison serait celle de décaler ses heures de travail. Vous pourrez vous dégager du temps afin d’être productif la nuit ou très tôt le matin afin de parvenir à vos objectifs.

Cela demandera une saine organisation et un tantinet de rigueur, voire d’autorité, et cela dès les premiers jours afin d’éviter les pièges.

Si vous n’avez aucune possibilité de télétravail mais que vous êtes confinés quelque part, vous pouvez vous initier à un métiers du digital qui pourrait vous plaire. Que ce soit dans l’absence de mobilité ou la mobilité flexible des digital nomad, vous pourrez sûrement trouver votre bonheur sur une plateforme d’e-learning tourné vers ces métiers.

Eviter les pièges

Sans surprise, rester toute la journée devant la télévision n’arrangera rien. Au contraire cela vous mettra dans une situation de stress si vous regardez les chaînes en continu qui diffusent les images de panique notamment au supermarché.

Les réseaux sociaux tel qu’instagram, twitter facebook ne seront pas vos uniques défouloirs non plus si vous voulez un mode de vie sain. Déjà en tant de liberté de circulation et de réunion ces réseaux prenaient trop de temps dans vos vies, alors une fois confiné si vous leur donnez toute votre attention il ne sera pas possible pour vous de tirer parti de la situation

Un autre piège moins évident et celui de tomber dans une surconsommation de films et séries sur une plateforme comme Netflix qui sera transformée pendant cette période en nounou familiale.

Au contraire choisissez la vie face à la léthargie. Jouez, chantez, créez, rigolez ensemble et non chacun devant son écran comme c’est le cas bien souvent dans nos foyers.

Vous pouvez aussi utiliser les écrans à bon escient par exemple vous évader au Musée de façon virtuelle

L'ambivalence du smartphone

Ce formidable outil qui fait que nous pouvons communiquer, travailler ensemble a aussi de féroces inconvénients. Il sera votre atout pour vous informer (à condition que ce soit de bonnes sources d’information bien sûr), communiquer avec vos proches et la famille. Et Dieu sait que les Afrodescendants aiment communiquer!!!

Il sera également l’outil de désaccord le plus puissant entre vous, si vous vivez entre amis, avec votre famille, mais également dans le couple. Tout le monde ayant un peu de temps devant lui, les conversations peuvent durer des temps records. La distance (et les réalités liées au virus) aidant parfois à rallonger de quelques heures une discussion qui aurait pû en temps normal durer quelques dizaines de minutes tout au plus.

Enfin les contenus partagés sur les réseaux sociaux étant toujours plus addictifs vous pourrez y passer des heures sans vous en rendre compte…au détriment de ce qu’il y a de mieux à faire. Au plaisir de chacun de réguler son temps sur les écrans? La question peut être posée.

L’aspect positif est qu’il peut être votre meilleur allié si vous l’utilisez de manière à mieux vous organiser. Vous pouvez appeller cette jeune cousine ou nièce pour lui demander d’aider vos enfants à jouer à distance avec elle, vous libérant ainsi du temps pour travailler. Le smartphone pourra également vous aider à trouver de nouvelles recettes de cuisine, des routines à essayer à la maison, voir même, à travers des tutos bricoler ou réparer cette machine qui vous a lâché il y a quelques temps…

Lisons!!

La lecture souffre habituellement d’une tare: on se dit qu’on n’a pas le temps. On prend de mauvais choix en privilégiant les réseaux sociaux, netflix, les plateforme de streaming.

Vous avez une occasion en or de (re)découvrir les classiques que vous n’avez pas lus depuis longtemps ou que vous auriez bien voulu lire un jour. Bonne nouvelle: ce jour est arrivé!! Littérature, essais, romans, science-fiction et autres travaux de recherche vous permettront d’être plus affûtés dans vos tâches futures post-covid-19

Vous pouvez aussi prendre un temps pour faire lire vos enfants/neveux des contes, des nouvelles et autres récits qui leur sont dédiés. Il est temps de faire de la lecture une habitude qui transformera votre famille et surtout vous-même dans la quête d’élévation qui est la nôtre. Vous verrez les retombées 🙂

 

Formez-vous et vos proches

L’occasion est belle de pouvoir se former à distance sur internet. Que ce soit pour des compétences pro ou bien pour élever votre niveau de conscience de soi, d’apprentissage des éléments constitutifs de vos cultures et patrimoine, d’accélération de conscience. Nous sommes mobilisés pour toute personne qui voudrait en ce moment développer des compétences, du savoir, utile à sa propre ascension et à vos proches et collaborateurs. Au final, à nous tous.

 

De nombreux formateurs et coachs se sont rendus disponibles pour du télétravail, ne manquez pas cette occasion unique de mettre à profit du temps, cette ressource si limitée mais abondante en ces temps difficiles. Ne ratez pas le train, formez-vous!! Que ce soit pour vous ou l’un de vos proches: neveu, enfant, parent etc.

Black Love: comment solidifier le couple en temps de crise?

En temps de confinement il peut sembler plaisant au premier abord de chiller avec sa moitié à la maison en peignoir. Cependant cela peut devenir un véritable enfer si vous ne mettez pas en place un certain nombre de processus qui vous permettrons de vivre sans vous marcher sur les pieds ni céder à des sentiments négatifs.

En temps de crise les reproches entre partenaires peuvent prendre le pas sur l’équilibre que créent l’écoute, la patience, la coopération, le jeu et la séduction. Ne vous faites pas avoir, au moindre signe de glissement vers un mode plus agressif l’un envers l’autre, trouvez l’espace pour discuter de tout cela et vous retrouver.

Le couple est le pilier de la famille ne l’oublions jamais. En ces temps où toute activité récréative extérieure est prohibée (restaurants, shopping, boites de nuit, matchs de football, soirées entre amis) votre couple doit rester le plus fort possible. Nous savons déjà les dégâts causé par les virus chez les Chinois qui divorcent à la pelle en ce moment. Nous ne sommes peut-être pas Chinois, mais les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets…

Certaines habitudes ayant été chamboulées, l’un des partenaires ou les deux pourraient perdre pied et remettre sur l’autre des problèmes qu’il ne peut pas régler dans l’immédiat. 

En cas de soucis, et si vous êtes sur le point de craquer, n’abandonnez pas et contactez-nous, nous serons à même de trouver des coachs très compétents sur ces questions. Corovid-19 oblige les recommandations doivent être appliqués au maximum, sous peine de briser ce que vous avez de plus cher: votre partenaire de vie.

 

Retrouver le goût de la cuisine

Il y a quelque chose de très positif lorsqu’on prend le temps de bien cuisiner: la cuisine est équilibrée, il y a la bonne humeur à la maison, nous pouvons nous y mettre à plusieurs donc il y a une bonne coopération. Tous ces gestes sont saints pour le foyer.

Profitez-en: vous pouvez également grâce à des discussions, sur wattsap par exemple, avec vos aînés, leur demander de bonnes recettes à reproduire chez soi. Ce plaisir de transmettre leur fera oublier quelque temps leur confinement et le stress de la pandémie, eux qui sont les plus touchés. Ce sera également le moment de transmettre ces goûts au plus jeunes qui ne seraient pas encore initiés à la cuisine Africaine, Caribéenne, de la Réunion etc. Quelle joie!!

Danser et faire du sport en famille

Cela peut paraître fortuit mais une bonne activité physique est nécessaire pour dynamiser les anticorps et donc garder votre famille aussi sécurisée que possible. Nous avons une arme redoutable nous autres afrodescendants: la musique et la danse qui l’accompagne. Dans ce domaine nous sommes probablement le groupe humain à la plus forte capacité d’implication et de créativité.

Vous pouvez revisiter toutes les danses que vous connaissez et en apprendre d’autres encore (pour les couples Zouk, Kompa, Kizomba, pour les enfants les chansons à la mode et d’autres issus des cultures de votre contrée au pays, pour les anciens les classiques). Vu que vous avez le temps d’explorer tous ces domaines, profitez-en, et consommez sans modération les belles musiques de chez nous.

Vous pouvez agrémenter cela de compétitions qui cimenteront la bonne humeur du foyer et l’activité physique pour tout le monde. Ce n’est pas une mince affaire mais du sport d’intérieur il faut en faire, et pas qu’en couple 🙂

Pour le sport extérieur il est conseillé de le faire individuellement.

 
 

Se retrouver soi-même. Aller à la quête de soi

L’un des problèmes importants que nous subissons de nos jours est l’absence d’introspection, liée à l’hyperactivité sur les smartphones entre autres. L’économie de notre attention est grandissante, nous sommes comme plongés dans un bain de contenus digitaux actualisables à la seconde. Dans ce tourbillon de données, nous pouvons nous oublier quelque peu. Cela s’aggrave lorsque nous sommes dans une situation de restriction de mouvements.

Bien avant ces derniers ours nous ne prenons plus aucun moment pour sonder nos âmes, parcourir le chemin qui a été le nôtre, inventer de nouvelles manières d’être. S’émanciper de sa condition. Maintenant que nous sommes justement conditionnés dans un lieu précis, nous pourrions en profiter pour tenter de faire le point.

Cette période est propice à la méditation, si tant est que vous ayez la possibilité de vous trouver seul quelque part chez vous ou bien à l’extérieur. Prenez le livre d’un sage et parcourez sa pensée, les philosophes Afrodescendants ne manquent pas. Les autres non plus. Heureusement, vous avez quelques minutes pour le faire. Pour ceux qui débutent, commencez étape par étape, quelques minutes par jour à la rencontre de votre identité. Quelques minutes pour faire le vide, être lucide sur nos choix et positions, être présent dans l’instant.

Ce n’est en aucun cas futile. C’est même très recommandé et salutaire pour ceux qui font le pas et qui en font des habitudes. Sachez qu’il faut en moyenne 21 jours pour créer une habitude saine pour l’adulte comme pour l’enfant. Nous pensons que vous les aurez ces prochains jours. Redevenir soi-même c’est aussi et surtout se désaliéner, enlever les toxines mentales qui plombent notre motivation et nos objectifs. Retrouver notre place sur le globe au sein des populations humaines.

Comme vu au-dessus, la lecture peut faire partie de ce processus. Faisons-en bon usage. De nombreuses ressources également en livre audio/video sont disponibles.

No pain, no gain!! Force à vous

En profiter pour initier aux langues Africaines les enfants

Si personne ne sait combien de temps va durer le confinement et le télétravail, par contre nous pouvons dors et déjà parler au quotidient à nos proches dans les langues qui sont les nôtres. C’est une opportunité inouïe de pouvoir enclencher le désir ,chez les plus ou moins jeunes, d’apprendre la langue, et donc la philosophie de son peuple. Des plateformes existent à ce sujet si le besoin s’en fait ressentir.

Réafirmer son identité passe par l’apprentissage de nos langues également. Pour tous niveaux, et tous les âges. Les nouveaux outils de communication peuvent nous aider à accélerer dans ce mouvement.

Un article de la Team Elimu

Laisser un commentaire