fbpx

Affaire Adama Cissé: délation, licenciement puis solidarité. Appel aux professionnels Afro du secteur

[EDIT] Monsieur CISSE a retrouvé du travail grâce à un membre de la mairie de BONDY…qui n’est pas un entrepreneur Afro. Ce que nous avions écrit est toujours valable pour autant.

Suite à la délation (belle pratique made in France) d’une personne qui n’est pas une rivale, ni une collègue: une personne qui ne le connaissait pas, M.CISSE a été licencié de son poste d’agent de nettoyage. L’info a vite fait le buzz.

 

La personne qui a dénoncé M.CISSE sans honte

Elle a surpris M.CISSE en train de se reposer à même le sol pendant son tempse de pause. Madame  n’a rien trouvé de mieux que de commenter ceci sur les réseaux sociaux: “Voilà à quoi servent les impôts locaux des Parisiens à payer les agents de propreté à roupiller, on comprend pourquoi Paris est si dégueulasse”. Nous préférons mettre sa photo en avant plutôt que celle, dégradante, d’un travailleur contraint de se reposer à l’extérieur en plein mois de janvier…

 

Deux problèmes viennent ensuite: la société qui emploie M.CISSE le renvoit immédiatement. A aucun moment elle ne prend la défense de son employé, ni cherche à comprendre le contexte. Dans un monde humain ces gens se seraient sûrement demandés pourquoi un homme est obligé de dormir à même le sol pendant son temps de pause, temps dont il peut jouir comme bon lui semble. Au lieu de cela son employeur le vire sans ménagement, mettant sa famille dans la plus grande précarité. Par la suite, et fort heureusement, une cagnotte est lancée par des internautes indignés.

Béni soit l’internet. Ces faits ne sont pas nouveaux, simplement avant les réseaux sociaux personne n’était au courant. La personne était licenciée dans le plus grand des calmes et galérait parfois des années car personne ne lui faisait plus confiance après un licenciement pour faute. Grâce à la bêtise haine de cette femme envers les pauvres, voici M.CISSE débarassé d’un employeur ingrat et expéditif. Il est en procès actuellement. L’une des rares personnalités publique afrodescendante, le rappeur GRADUR, s’est exprimé comme suit:

Une honte la société

retirez le licenciement à cet homme qui travaille chez vous depuis 8 ans qui n’a jamais fauté jamais eu d’avertissement. Qui travaille dur chez vous pour nourrir sa famille. Honte à vous partagez là tous les sheguey et que justice s’en suive.

L’intention est bonne et révèle la profonde humanité de cet artiste. Toutefois nous pensons que cette entreprise ne mérite pas M.CISSE. Voilà pourquoi nous preferons faire un appel à la communauté des entrepreneurs.

Appel aux entrepreneurs

Après cette humiliation publique, et bien qu’il ai reçus du soutien de part et d’autre, pourrait-on envisager qu’un entrepreneur Afro dans le nettoyage ou tout autre métiers pour lequel M.CISSE serait compétent, puisse lui redonner le courage en lui proposant d’intégrer sa société? Le soutien de Cécile Duflot n’est qu’anecdotique, le soutien d’un professionnel du secteur aurait un impact symbolique très puissant. Ca pourrait également être un énorme coup de pub pour la société à moindre frais. A bon entendeur….

Elimu

 

 

Laisser un commentaire